Le marché du meuble résiste à la crise, mais attention

|

Après une hausse de 2,5% à 9,8 milliards d'euros en 2011, la croissance du marché du meuble devrait ralentir avec une progression de + 0,6% en 2012 et d'un peu plus de 1% par an en moyenne entre 2013 et 2015.

Selon une étude menée par l'Obsoco (L'observatoire société et consommation) et Xerfi, cet essoufflement s'explique par la réduction du poids de l'équipement du logement dans la consommation totale des ménages et par la quasi-stabilisation du poids des meubles dans la consommation d'équipement du logement.

Mais tout diffère selon les segments : les meubles meublants restent prépondérants, mais leur poids ne cesse de diminuer au profit du segment de la cuisine et de celui du salon et de la literie.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message