Marchés

Le ministre de l'Agriculture veut revoir les protocoles d'autorisation des OGM

|

L'étude du professeur Gilles-Eric Séralini a entraîné de nombreux remous, et une réaction du ministre de l'Agriculture Stephane Le Foll, qui souhaite revoir les protocoles d'autorisation des OGM.

stéphane le foll

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a estimé mercredi nécessaire de revoir les protocoles d'autorisation des produits OGM à l'échelle européenne, et ce, que l'étude choc menée par le professeur Gilles-Eric Séralini soit validée ou non (à ce propos, voir l'article de LSA sur le financement d'Auchan concernant cette étude).

"Il y a deux solutions: elle est validée et là, il est clair, comme l'a dit le Premier ministre, qu'il faut interdire l'importation de ce maïs (...) à l'échelle européenne (...). Si elle n'est pas validée, (...) ça ne change rien sur ce que j'ai dit, sur la nécessité de revoir les protocoles d'autorisation de ces OGM à l'échelle européenne", a déclaré le ministre sur RTL.

Le gouvernement français a saisi la semaine dernière l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), après la publication d'une étude choc sur les conséquences d'une alimentation avec du maïs OGM sur la santé de rats. L'Anses, chargé de contrôler le protocole et les résultats de l'étude, rendra ses conclusions "avant la fin de l'année", a affirmé M. Le Foll, se refusant à donner une date plus précise.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message