Le mobile qui démode les mobiles

En s'associant avec Microsoft, Sagem lance le WA 3050, l'un des tout premiers téléphones GPRS. Et montre la voie au mobile de demain.

Alors que les 3 opérateurs mobiles déploient avec plus ou moins d'empressement leurs réseaux compatibles avec la nouvelle norme de transmission GPRS, les premiers produits finis des fabricants étaient plus qu'attendus. Patience enfin récompensée, plusieurs industriels ayant présenté des modèles destinés au marché français et tirant parti des possibilités ouvertes par les débits élevés qu'offre le GPRS. Citons les Accompli 008 de Motorola, Mondo de Trium (ex-Mitsubishi) et WA 3050 de Sagem. Trois modèles de nouvelle génération qui font à la fois office de téléphone mobile et d'assistant numérique sans clavier (type Palm Pilot). Bien qu'il soit un peu tôt pour préjuger du succès de ces produits qui s'annoncent chers, une chose au moins est certaine : comme le Nokia 9110 avant eux, ils préfigurent ce que sera le téléphone mobile de demain. Développé conjointement avec Microsoft, le WA 3050 de Sagem est autant un téléphone mobile Wap connectable à internet qu'un assistant numérique en tous points comparable aux Pocket PC déjà proposés par les fabricants informatiques. Les versions Pocket des principaux logiciels Microsoft (Word, Excel, Explorer, Outlook) sont donc au rendez-vous, ainsi que le lecteur multimédia Windows Media Player. Quant au GPRS, il ouvre des perspectives en matière de navigation internet, de gestion des e-mails et de téléchargement en offrant haut débit et accès permanent. En spécialiste des infrastructures réseau, Sagem a même pensé à équiper son WA 3050 d'un signal d'appel lorsqu'il est utilisé pour internet. Reste à vérifier que toutes ces belles promesses seront tenues, et donc à attendre la disponibilité des offres GPRS des opérateurs. France Telecom et SFR sont attendus pour la fin de l'année, Bouygues Telecom pour le printemps. Mais, dès aujourd'hui, un acteur du partenariat au moins peut se frotter les mains : Microsoft. En implantant son Pocket PC sur le Sagem, il conforte son entrée sur le marché de la téléphonie mobile qu'il a trop longtemps négligé. D'autant que, dans le même temps, les grands concurrents en matière de système d'exploitation mobile Palm et Symbian (joint-venture créé à l'initiative de Psion) se sont déjà positionnés. La guerre qui fait rage sur les assistants numériques a trouvé un nouveau champ de bataille.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1700

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message