Le modèle coopératif ne cesse de s'affirmer

|

BILAN - La Fédération du commerce associé poursuit son déploiement malgré la crise économique. En 2008, elle n'a enregistré aucune faillite ; au contraire, 13 825 emplois ont même été créés.

Sept ans de croissance interrompue et l'aventure se poursuit, en dépit de la récession. La Fédération du commerce associé (FCA) réunit des coopératives, ou des modèles économiques proches, de Leclerc à Intermarché, en passant par Système U, Intersport, les hôtels Best Western ou les revendeurs de matériaux Gedimat. Elle a affiché pour ces groupements une croissance proche de 5 % en 2008, quand le commerce de détail a chuté dans la même période de 0,3 %. « Nous sommes fiers de cette progression, mais plus encore qu'aucun des groupements du commerce associé, pas même l'équipement de la personne, pourtant en difficulté, n'a connu de baisse de chiffre d'affaires en 2008 », révèle Guy Leclerc, président de la fédération, qui devait tenir des Assises sur le bilan du secteur et le développement durable, mardi 12 mai à Paris. L'homme ne cache pas une autre satisfaction, la création de 13 825 emplois l'an dernier, « un chiffre extraordinaire dans la situation de crise que nous vivons actuellement », où les destructions d'emplois se comptent par centaines de milliers.

Des moyens au service de tous

Inutile de chercher des faillites chez ces commerçants, il n'y en aurait pas. « Dans une chaîne, un adhérent peut connaître des difficultés, mais, en ce cas, il est soutenu par son enseigne ou repris par un autre adhérent », explique Guy Leclerc. Pour lui, la solidité du système « tient aux hommes », tous entrepreneurs indépendants, qui ont néanmoins su mettre en commun des moyens au service de tous. « L'homme et la solidarité, c'est un modèle pérenne. Il s'inscrit bien dans l'air du temps, celui du '' développement durable économique '' ». Pourquoi les coopératives agricoles n'obtiennent-elles pas les mêmes résultats ? « Sans doute parce que leurs responsables n'ont pas souhaité maîtriser toute la chaîne, de l'amont à l'aval », analyse l'ancien patron d'Intersport.

Des craintes ? Les dirigeants des groupements adhérents de la FCA en avaient. Non en raison du schéma ou de la crise, mais à cause des risques liés à la transmission d'entreprises, les premiers adhérents atteignant l'âge de la retraite et leurs enfants pouvant avoir d'autres objectifs. Du coup, les groupements redoutaient que les '' ennemis '' d'en face, les groupes intégrés, s'approprient leurs magasins et les fragilisent. Ces craintes sont balayées aujourd'hui. « Les cadres des groupes intégrés ne rêvent, pour leur part, que de devenir patrons d'un magasin, assure Guy Leclerc. À ma grande surprise, nous ne manquons pas de repreneurs. De surcroît, l'ascenseur social fonctionnant chez nous de manière admirable, les salariés se lancent à leur tour. » Il faut ajouter que les groupements ont su mettre au point toute l'ingénierie financière permettant d'accompagner un repreneur.

La relative indifférence des pouvoirs publics

La Fédération du commerce associé et ses 90 groupements de commerçants manque toutefois de visibilité, même si ses enseignes sont connues du grand public. En effet, les pouvoirs publics semblent ignorer ce secteur, qui représente pourtant plus d'un quart du commerce de détail en France. « Nous essayons de faire comprendre notre différence, déclare Guy Leclerc. La crise financière est l'occasion d'appréhender la solidité du système et les bonnes règles de la finance. Quand un magasin d'un groupe intégré s'installe dans une région et perd de l'argent pendant des années, c'est aussi l'État et la société qui perdent de l'argent. Un entrepreneur indépendant ne peut pas se le permettre. » Un nouvel atout dans la contribution à une fiscalité... '' durable '' ? Décidément, le commerce associé a visiblement des valeurs à défendre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2090

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous