LE MORAL DES COMMERÇANTS PLONGE

DÉCRYPTAGE

Les mois électoraux sont rarement bons pour les ventes. Mai n'a pas dérogé à la règle, si l'on en croît l'opinion des commerçants, dont le moral n'est guère meilleur que celui des ménages. Les perspectives restent médiocres.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1910

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous