Le nouveau dessein de la Croix-Rouge de Reims

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La rénovation urbaine du quartier rémois de Croix-Rouge passe par le logement, comme par les équipements commerciaux. La ville de Reims et les bailleurs sociaux sont allés plus loin en créant trois pôles régis par une charte commune et situés près du tracé du tramway.

« Nous donnons de la visibilité aux commerces en les situant sur le tracé du tramway. »ÉRIC QUÉNARD, premier adjoint de la ville de Reims (51)
« Nous donnons de la visibilité aux commerces en les situant sur le tracé du tramway. »ÉRIC QUÉNARD, premier adjoint de la ville de Reims (51)© DR

Le quartier Croix-Rouge, le plus important de Reims (51), compte 25 000 habitants et 7 500 logements sociaux. Son visage est transformé, sous l'effet des opérations de rénovation urbaine. « Au-delà de l'habitation, nous mettons l'accent sur la mixité fonctionnelle en favorisant l'implantation d'activités économiques et des services publics », souligne Éric Quénard, premier adjoint au maire.

Croix-Rouge souffrait d'un sous-équipement commercial, d'autant que les magasins qui s'y étaient installés dans les années 70 étaient enclavés. « Nous avons saisi l'opportunité de donner de la visibilité aux boutiques en les situant le long du tracé du tramway », poursuit Éric Quénard. Ainsi, des points de vente actuels vont déménager, mais les ouvertures seront majoritaires.

Les trois nouveaux pôles de Croix-Rouge ont été positionnés en pied d'immeuble, près des arrêts du tramway. Situation idéale pour capter les salariés du parc d'entreprises de Bezannes-TGV ou bien du CHU, le premier employeur rémois. Autre clientèle, les étudiants. La Reims Management School, le campus universitaire droit et lettres et les facultés de pharmacie et de médecine, soit plus de 15 000 étudiants, sont à proximité.

« L'idée est d'accueillir des commerces de proximité pour les habitants du quartier, en y ajoutant deux types de clientèle, les étudiants et les salariés », rappelle Raymond Hecht, du cabinet D2H Consultants associés.

 

Le choix de la location

Autre originalité, les bailleurs sociaux concernés - le Foyer rémois, Plurial l'effort rémois et Reims habitat - ont opté pour la location dans le cadre de baux commerciaux classiques. Et les locaux sont livrés préaménagés, avec vitrines et rideaux de protection. « La location et la gestion par les bailleurs sociaux garantit le bon entretien dans le temps et permet d'éviter le risque de cellules trop longtemps inoccupées », précise Raymond Hecht.

Auparavant, dans ces quartiers, des magasins fermés alternaient avec ceux encore en activité, ce qui nuisait à l'attractivité d'ensemble. La ville de Reims a saisi l'occasion de ces opérations de rénovation pour mettre en place un nouveau système de gestion concertée des équipements.

C'est ainsi que la municipalité et les bailleurs sociaux ont conçu une charte des enseignes et des vitrines. Une initiative qui harmonisera l'aspect visuel, sans pour autant tout standardiser.

Dans le même esprit, il est prévu de jouer la carte de la complémentarité entre les pôles. Plutôt que de multiplier les mêmes activités, l'objectif est de couvrir les besoins des trois catégories de clients, les habitants, les salariés et les étudiants. Alimentation de proximité, activité de services à la personne, espaces beauté et remise en forme, prestations bureautiques et informatiques, banques... sont attendus.

Enfin, Croix-Rouge bénéficie des aides prévues dans le cadre du Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce en Zone urbaine sensible (Fisac Zus) et des zones franches. Un argument supplémentaire pour attirer les commerçants.

LA RÉNOVATION DE CROIX-ROUGE EN CHIFFRES

  • 12 000 m2 de locaux commerciaux à livrer d'ici à 2014
  • Trois pôles d'activités : Université, Croix du Sud et Pays de France
  • Une quarantaine de boutiques disponibles, de 71 à 257 m2

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2215

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA