Le nouveau flagship mondial de World of Disney met Paris en scène

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

C’est une entreprise américaine qui sait entretenir l’amitié des peuples. Le nouveau magasin World of Disney a ouvert ses portes le 12 juillet dernier, dans un bâtiment Art Déco qui rend hommage aux grands magasins parisiens.

Logé entre l’Imax du Disney Village et l’entrée du parc à thème, World of Disney occupe un point stratégique. Il permet de capter la grande majorité du flux des visiteurs, qui représente tout de même 15,5 millions de personnes par an, mais aussi d’occuper une surface suffisamment importante (1 400m²) pour gérer la rush hour : « 50% de notre business s’effectue après 17h00, explique Marianne Sharp, directrice merchandising de Disneyland Paris. Et comme l’affluence du parc augmente, nous avions besoin de nouvelles surfaces de vente pour optimiser l’expérience d’achat. » Plutôt que d’ériger un nouveau Disney Store, les dirigeants du parc thème optent pour un autre concept, dont seuls deux autres exemples existent dans le monde : l’un de 2 800m² à Orlando (Floride), l’autre de 2 349m² à Anaheim (Californie).

Un édifice Art Déco
Flagship mondial pour ce nouveau type d’enseigne appelée à se développer (2015 à Shanghai, date à déterminer pour Hong Kong), ce World of Disney met le paquet sur son identité « parisienne ». Le bâtiment rend clairement hommage à l’Art Déco : « La touche parisienne est très importante. La coupole célèbre les grands magasins du boulevard Haussmann à Paris et nous souhaitions surprendre les personnes qui vont se rendre ici. » L’extérieur se part de huit bas-reliefs de 5m par 4m, imaginés et sculptés pour l’occasion, à l’intérieur, ce sont des fresques monumentales qui mettent en scène les personnages les plus célèbres, dans des versions stylisées selon l’esprit des années 20.

Parcours de visite

Précis mais discrets sur leur chiffre d’affaires rapporté au m², les concepteurs du World of Disney ont également imaginé un aménagement permettant d’optimiser l’expérience client. Le parcours circulaire permet de passer devant l’ensemble des références, entre les différents univers créés, de présenter des références exclusives et en éditions limitées pour notamment capter la clientèle des jeunes adultes. Par contre, le World of Disney ne possède pas encore sa propre boutique en ligne et doit passer par un hébergement chez Disney Store.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA