Le nouveau protocole sanitaire approuvé par le commerce, la réouverture le 28 novembre se profile

|

Une dizaine de fédérations représentant le grand et petit commerce, l'alimentaire et le non alimentaire, ont approuvé ce matin le nouveau protocole sanitaire présenté par Bercy et trois autres ministères. Jauge doublée, prise de rendez-vous recommandée et ouverture tous les dimanches de décembre, ce sont les trois points principaux. Cela conditionne une réouverture à partir du 28 novembre.

Jauge de 8m², prise de rendez-vous "recommandée", ouverture les dimanches et horaires élargies : voici les nouveau protocole sanitaire appelé à durer.
Jauge de 8m², prise de rendez-vous "recommandée", ouverture les dimanches et horaires élargies : voici les nouveau protocole sanitaire appelé à durer.© V.Y. / LSA

Les représentants du commerce, qui mènent un lobbying intense auprès du gouvernement depuis deux semaines, vont-ils pouvoir pousser bientôt un ouf de soulagement ? On le sait, novembre et décembre pèsent lourd dans le compte d’exploitation des commerçants jugés « non essentiels » qui ont dû fermer le 30 octobre, 40% des ventes annuelles pour le jouet, 25% pour la parfumerie ou les libraires selon une étude réalisée par Euler Hermes. Ce matin, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, Olivier Véran, ministre de la Santé, Elisabeth Borne pour le Travail et Alain Griset pour les PME, ont donc présenté un nouveau protocole sanitaire à une dizaine de fédérations, de la FCD pour les grandes surfaces alimentaires, à la FCA pour le commerce associé, de la FFF pour la franchise, de Procos à l'Alliance du Commerce pour les grands magasins et l'habillement

Règles jugées "simples et claires"

Ce protocole prévoit de doubler la jauge passant 4 à 8 m² par personne (les clients) rapportée à la surface globale du magasin (rayonnages compris), d'ouvrir tous les dimanches de décembre et d'appliquer des horaires élargies. A la jauge s'ajoute l'obligation pour les surfaces de plus de 400 m² de comptabiliser le nombre de personnes présentes dans le magasin (hors salariés). La prise de rendez-vous ne sera pas une obligation, seulement une recommandation. Et les commerces seront également incités à afficher la demande aux clients de télécharger l'application TousAntiCovid. "Ce protocole nous est apparu simple et clair et, surtout, il est conçu pour durer dans le long terme, se félicite un participant. Ce n'est pas un protocole de déconfinement, mais il est fait pour durer le temps du virus".

Préalable à la réouverture le 28 novembre

Ce protocole est un sujet ô combien important puisqu'il conditionne la réouverture des commerces fermés depuis le 30 octobre. Réouverture qui apparaît de plus en plus plausible aux yeux des participants et qui serait le samedi 28 novembre. "Ce protocole va être transmis dans la journée aux services sanitaires, qui étaient présents ce matin, raconte un participant. Mais la réouverture devient fortement envisageable". C'est aussi à cette condition que les distributeurs ont accepté de reporter le démarrage du Black Friday au 4 décembre. Le choix de la date ne relève que d'Emmanuel Macron et du Premier ministre maintenant. La balle est dans le camp de l'exécutif. Emmanuel Macron doit s'exprimer mardi 24 novembre. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations