Le nouveau site e-commerce Conforama.fr est très tourné… vers le magasin

|

Au dela de l’offre de meubles en ligne, le nouveau site web de Conforama permet de prendre rendez vous en magasin et d’avoir un accès direct aux produits disponibles en point de vente. Un positionnement qui doit profiter aux deux canaux de vente.

Impossible d'échapper aux prix bas sur le nouveau site marchand de Conforama.
Impossible d'échapper aux prix bas sur le nouveau site marchand de Conforama.

Le meuble n’est pas encore entré de plain pied sur le web. C’est une question de temps et de moyens. En la matière, Conforama ne se laisse pas distancer avec le lancement le 10 avril d’un nouveau site web www.conforama.fr disponible sur internet, smartphone et tablettes. Sans surprise, il propose l’intégralité de l’offre disponible en magasin, mais aussi une part non négligeable de produits exclusifs au web. Surtout, il joue sur la complémentarité des réseaux entre le web et les magasins, pour générer du trafic et des achats dans les deux circuits. Comme l’indique Conforama, avec 92 millions de visites en 2013, le site est devenu « la première vitrine de l’enseigne » et une aide à l’achat quasi indispensable, puisque 80% des clients le consultent avant de venir en magasin.

 

En se connectant sur le site, le visiteur est automatiquement géolocalisé et associé à son magasin le plus proche ce qui permet d’avoir un accès direct aux produits du point de vente, un plus non négligeable compte tenu d’un état des stocks mis à jour en permanence. Sur le volet des cuisines, le site propose un module de conception 3D qui permet de réaliser le travail depuis son domicile, avec la possibilité, « en un seul clic », de prendre rendez vous avec un vendeur expert dans le magasin de son choix.  L’internaute peut naviguer par pièce de la maison, configurer sur mesure la literie ou les banquette, etc.

 

6% du chiffre d’affaires sur le web aujourd’hui, mais 10% rapidement

 

Thierry Guibert, pdg de Conforama, indique « qu’avec le développement de notre stratégie cross-canal, notre site web marchand représente d’ores et déjà 6% de notre chiffre d’affaires et nous avons de bonnes raisons de penser que sa montée en puissance va s’accélérer. » Selon nos informations, Conforama (3 milliards d’euros de CA HT en 2013 dont une large majorité en France) a réalisé des ventes de 150 millions d’euros sur le web en 2013, et vise 10% de ventes via ce canal à trois ans, voire un peu plus à terme. A titre de comparaison, Ikea réalise en France des ventes sur le web équivalentes à "un petit magasin", mais se prépare à investir lourdement dans le e-commerce pour être opérationnel en 2015.

Plus qu’une vitrine, internet doit agir comme un catalogue en ligne sur lequel il est possible d’acheter, mais qui doit générer en majorité du click & collect, pour amener les clients à se rendre dans les points de vente, ou ils pourront être tentés de céder aux achats d’impulsion, notamment sur les petits objets de décoration ou d’aménagement. Avec cette offre très large, des promotions et des prix barrés omniprésents sur le site, Conforama veut également venir couper l’herbe sous le pied de pure players web comme Cdiscount ou Home24, qui ont fait du prix cassé leur cheval de bataille.

Observée de très près par de nombreuses entreprises, la vente de meubles sur internet alimente beaucoup d’interrogations. Un voile devrait être levé en juin prochain, puisque l’IPEA (Institut de prospective et d'études de l'ameublement) dévoilera pour la première fois les résultats d’une étude consacrée aux e-commercants du meuble et de l’aménagement de la maison en France.

Sur Magasin LSA, trouver les fournisseurs d'équipement de magasin. Contactez vos futurs fournisseurs et grossistes en quelques clics. 

 

1 commentaire

Laetitia38

22/04/2014 11h26 - Laetitia38

Conforama cherche à se développer sur différents canaux de vente à travers le concept Click & Mortar notamment, ce qui est une excellente initiative par rapport aux tendances de consommation actuelles. Mais qu'en est-il de son service client dont la mauvaise réputation n'est plus à faire? Un site e-commerce performant ne peut se passer d'un bon service client, même s'il s'est équipé de systèmes de géolocalisation et d'un bon design.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message