Marchés

Le nouveau visage du groupe Bonduelle

|

Avec l’acquisition de Ready Pac Foods, Bonduelle change de dimension. Les États-Unis sont désormais son premier marché et le frais sa première activité.

Bonduelle

«Je vous promets qu’il se passera quelque chose d’important en 2027. » Rappelant les dates clés de l’histoire du groupe Bonduelle – lancement de la marque en 1947, arrivée sur le marché du frais en 1997 avec le rachat de Salade Minute à Lyon, création de la filiale Bonduelle Amérique du Nord en 2007, après la prise de contrôle du canadien Aliments Carrière –, c’est non sans un brin d’humour que Christophe Bonduelle, président du groupe, a terminé le jeudi 2 mars la présentation des résultats du premier semestre de l’exercice 2016-2017. Une présentation qui fut surtout l’occasion de revenir sur Ready Pac Foods, la dernière acquisition réalisée par le leader mondial du légume prêt à l’emploi.

Avec un chiffre d’affaires de 677 millions d’euros en 2016, Ready Pac Foods s’affirme comme le numéro un aux États-Unis des salades en portion individuelle.

677 M€

Le CA de Ready Pac Foods en 2016

4

marques propres

85%

La PDM de Ready Pac Foods sur le marché des salades individuelles aux États-Unis

4

usines de production

3 500

collaborateurs

Source : Bonduelle, Ready Pac Foods

Un portefeuille diversifié

L’entreprise présente un portefeuille diversifié de produits frais. Leader des salades snacking avec sa marque Bistro Bowl, qui détient 85% du marché et qui contribue à 45% du chiffre d’affaires du groupe, Ready Pac Foods est également présent sur les segments des salades en sachets (quatrième gamme), des salades en kits, du snack frais, des fruits et légumes coupés frais et des produits destinés au circuit de la restauration hors service. « Avec près de 40% des ventes réalisés à partir de produits lancés il y a moins de trois ans, le taux d’innovation de Ready Pac Foods est deux fois plus élevé que ses concurrents », a insisté Christophe Bonduelle.

Aux États-Unis, le marché des salades snacking est, comme en France, en pleine effervescence. Rien qu’entre 2015 et 2016, les ventes ont augmenté de près de 20%. De quoi alimenter l’activité des quatre usines de Ready Pac Foods, dont une est implantée sur la Côte Ouest, à Irwindale, non loin de Los Angeles, et les trois autres sur la Côte Est. Une implantation qui assure aux produits de Ready Pac Foods une diffusion à l’échelle nationale.

Autre avantage de taille, ces quatre usines sont les seules à avoir les certifications vétérinaires permettant ainsi à Ready Pac Foods d’accélérer son développement sur le marché des salades composées à base de protéines. « La conversion d’une usine de quatrième gamme en usine de salade traiteur est extrêmement compliquée. Nos concurrents ne disposent pas de ces certifications », a souligné Christophe Bonduelle.

Un achat complémentaire

C’est auprès d’un fonds d’investissement demeuré anonyme que Bonduelle a fait l’acquisition de Ready Pac Foods. La transaction, réalisée pour un montant de 409 millions de dollars (387 millions d’euros), soit 10,8 fois l’Ebitda de Ready Pac Foods, constitue assurément une bonne affaire. Pour mémoire, le rachat par Bel de MOM, en décembre 2016, s’est fait pour un montant de 929 millions de dollars, soit 21,3 fois le montant de l’Ebitda de MOM.

Une chose est sûre, cette dernière acquisition renforce la présence du groupe Bonduelle en Amérique du Nord, davantage implanté au Canada qu’aux États-Unis. Une acquisition complémentaire puisque Ready Pac Foods n’est pas diffusé au Canada. L’entreprise américaine réalise 75% de ses ventes sous ses propres marques (Bistro, Ready Snax, Cool Cuts et ElevAte), alors que Bonduelle se développe pour l’essentiel sous MDD. De même, 84% du chiffre d’affaires de Ready Pac Foods est réalisé dans le circuit de la grande distribution, alors que la restauration hors domicile constitue le premier débouché de Bonduelle outre-Atlantique. Entièrement financée par la dette, l’opération, qui devrait être finalisée d’ici au mois de juin 2017, va permettre à Bonduelle de franchir le cap des 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour l’exercice 2016-2017.

« Ready Pack Food constitue une acquisition structurante, presque sur mesure, pour le groupe Bonduelle. »

Christophe Bonduelle, président du groupe Bonduelle

Marie Cadoux

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter