Marchés

Le nouvel étiquetage énergétique épinglé

|

Le Parlement européen devrait voter demain deux résolutions concernant la modification de l’étiquetage énergétique A-G pour les télévisions et les appareils de réfrigération. Le nouvel étiquetage, proposé initialement par la Commission, a été approuvé à la fin du mois de mars par les représentants des Etats membres. Il prévoit que, sur l’étiquette, la classe la plus élevée - la classe A - change année après année et devienne A -20%, A -40% etc. Pour le Bureau Européen des Unions de Consommateurs, et l’ANEC, le porte-parole des consommateurs européens dans la normalisation, ce nouvel étiquetage est inacceptable : il mettra à mal tous les efforts entrepris au cours des 15 dernières années pour encourager les consommateurs à acheter des appareils électriques moins énergivores et réduira à néant la confiance des consommateurs dans l’étiquetage énergétique.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message