Le numérique sort la photo de son cocon

Avec des ventes en hausse de 76 % en 2000 et plus de 200 modèles disponibles, la photo numérique confirme son implantation. Et les gammes se segmentent de plus en plus clairement.

On se croirait revenu aux grandes heures de la téléphonie mobile. En 2000, les ventes d'appareils photo numériques ont augmenté de 76 % en volume (320 000 unités) et de 82 % en valeur (243,9 millions d'euros), avec un prix moyen en hausse de 5 % ! Certes, on prévoit pour 2001 un léger ralentissement (+ 40 % « seulement », 20 % seront des produits à moins de 228 EUR, avec une résolution inférieure à 1 mégapixel).

Mais la tendance est claire : apparue en 1996, la photo numérique a maintenant un poids sur le marché. Aux États-Unis, on note un phénomène nouveau. Alors que l'achat d'un appareil numérique se faisait en complément de celui d'un appareil classique, on entre dans l'ère du remplacement. En clair, certaines personnes ne pratiquent plus que la photo numérique. Les fabricants en tiennent compte et élargissent leur gamme.

Bien présents sur le segment depuis son apparition, les grands de la photo, comme Nikon ou Canon, tiennent leur rang. Habitués à se disputer la clientèle des professionnels, les deux géants s'affrontent à coups de très haute définition et de performances. Mais pour ce qui est des innovations accessibles au commun des mortels, mieux vaut chercher du côté des fabricants d'électronique grand public ou d'informatique. De Sony à Samsung, en passant par Matsushita, on ose tout, avec plus ou moins de bonheur. Tandis que Kodak, spécialiste des appareils et pellicules grand public, en dévergonde le concept.

Utilisation quotidienne

Principales tendances : le multifonction, internet et la multiplication des supports de stockage. Nous avons déjà décrit le Samsung Digimax 35 MP3, qui fait office d'appareil photo, de webcam et de baladeur (LSA n° 1691). Des produits comparables ont suivi ainsi le Kodak MC3 et le Konica e-mini MP3. « Si nous voulons que la photo numérique soit utilisée au quotidien, explique Hervé David, responsable grands comptes numériques chez Kodak, nous devons l'intégrer dans des applications existantes, comme les Palm, et offrir des fonctions capables de séduire. Par exemple en proposant le MP3 aux jeunes amateurs de musique nomade. »

De fait, il n'est pas un fabricant, surtout dans la téléphonie mobile, qui n'ait dans ses cartons un prototype d'appareil hybride capable de communiquer, de prendre des photos, etc. Certains ont franchi le pas, à l'image de Nintendo ou des constructeurs d'assistants numériques Palm, Handspring et Hewlett Packard, qui proposent tous des extensions photo.

Quant aux supports de stockage, ils n'échappent pas à la diversification. Si les cartes mémoires Compact Flash et Smart Media sont majoritaires, les solutions alternatives se multiplient. Après les disquettes, Sony propose les mini-CD avec son Mavica MVC-CD 1000 (1 829,39 EUR). Et offre un nombre croissant de modèles utilisant sa carte mémoire, le Memory Stick. De son côté, Matsushita tente de promouvoir son standard, la SD (modèle ipalm). À terme, on peut s'attendre à voir la fonction photo numérique s'insinuer dans tous les types d'appareils électroniques mobiles. Les ventes n'ont pas fini de s'envoler.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1718

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message