Le Pain de Belledonne investit le frais bio

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La progression des chaînes spécialisées dans le bio fait le bonheur du Pain de Belledonne. Le fabricant savoyard de pain et de pâtisseries semi-sèches se lance, désormais, dans le frais.

Créé en 1991 à Arvillard (Savoie), le Pain de Belledonne a décroché ses premiers contrats en Rhône-Alpes, à Grenoble, Chambéry et Annecy auprès de Casa Bio et de Satoriz, avant de gagner le sud de la France en 1996, puis l'ensemble du territoire. Aujourd'hui, l'entreprise approvisionne une centaine de magasins bio et naturels aux enseignes La Vie claire, Bio Coop, Rayons verts et Satoriz avec sa marque Le Pain de Belledonne. La PME souhaite conforter sa présence auprès des GMS régionales (Super U, Leclerc), qui représentent 10 à 15 % de ses débouchés, et prévoit d'ouvrir un point de vente de 25 m2 en annexe de sa nouvelle usine. À long terme, un développement à l'export n'est pas exclu. Actuellement à saturation, la PME transfère ses activités à La-Croix-de-la-Rochette en Savoie dans une unité flambant neuve de 550 m2. Un investissement de 0,91 M EUR lui permettra de tripler ses capacités de production. « Ce développement sera opérationnel au printemps 2002, il va nous donner les moyens d'élargir nos gammes en démarrant la fabrication de viennoiseries et en revenant à la production de pâtisseries fraîches pour les magasins bio. Nous avons eu cette idée il y a déjà trois ans sans jamais pouvoir en assurer l'exploitation, car nous étions surchargés de commandes de pain et de pâtisseries semi-sèches bio de la part des chaînes spécialisées, souligne le gérant, Bruno Anquetil. Dès 1998, avec l'explosion du marché du bio, nous avons commencé à refuser des commandes. » Fin 2000, l'entreprise a été contrainte de se séparer de ses 2 commerciaux chargés de développer le réseau de boutiques spécialisées. « Aussitôt que nous serons dans nos nouveaux locaux, nous allons réintégrer notre force de vente afin d'élargir notre réseau de clientèle de magasins naturels et bio et de pénétrer de nouveaux marchés », reprend Bruno Anquetil.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1733

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA