Le patron de Kingfisher France/Espagne décrypte les défis du bricolage

Philippe Tible
A l'occasion d'une intervention au 2e European Home Improvement Forum, le 31 mai, Philipe Tible, le PDG de Kingfisher, a évoqué quatre sujets, qu'il considère comme des clés pour la croissance de demain. « Il y a la pression de la décroissance, de consommer moins. Nous arrivons à un moment où il va falloir parler vrai, apporter des innovations. » Ensuite, le prix reste une question centrale. « Mais pas à n'importe quel prix ! La croissance du discount ralenti, le consommateur a besoin d'autre chose.» Enfin, la menace que le e-commerce fait peser sur les magasins n'est pas aussi lourde qu'on le prétend, selon le patron de Kingfisher. « N'oublions pas que le modèle économique n'est pas viable ! Il n'a pas encore été trouvé. Je crois qu'avant 5 ans, nous allons vivre une convergence harmonieuse entre site et magasins.» Dernier aspect appelé à changer : l'offre. « Cela restera longtemps un argument, mais nous allons vers une réduction de l'offre et des gammes.» Autant d'évolutions prises par les deux enseignes qu'il préside : Castorama et Brico-Depot.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter