Le patron du Faillitaire mise sur Home Salons

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pascal Dapolo, président de la chaîne Le Faillitaire, prend une participation dans le spécialiste du siège, avec pour ambition de le développer.

Figurant parmi les rescapés d'un secteur du commerce de détail qui a sombré dans les années 1990, Home Salons va s'offrir une seconde jeunesse. Telle est du moins l'ambition de Pascal Dapolo, le président de la chaîne de literie discount Le Faillitaire. Ce dernier vient en effet de prendre une participation dans le tour de table de Meurama, la maison mère de Home Salons. La famille Cor- topassi, propriétaire de Home Salons, conserve toutefois la majorité. Explication de Norberto Cortopassi, PDG de Meurama, qui reste à son poste : « Monsieur Dapolo a une grande expérience en matière d'animation de réseaux et de développement d'enseignes. Pour ma part, je conserverai les fonctions de sélection des produits et des achats . »

Objectif : 50 magasins

Comme Le Faillitaire, Home Salons se développe en franchise. Mais le premier est une jeune enseigne qui a connu une vive croissance à partir du milieu des années 90 (elle compte 86 unités et pèse 110 MEUR de chiffre d'affaires annuel), alors que Home Salons déclinait. Au faîte de sa gloire, c'est-à-dire à la veille de la guerre du Golfe et de son rachat par Norberto Cortopassi, la chaîne a flirté avec la centaine de points de vente. Elle n'en compte plus que 33 aujourd'hui, réalisant quelque 38 MEUR de chiffre d'affaires au détail. Depuis, la quinzaine d'enseignes qui se disputaient le marché du siège il y a une bonne décennie ont presque toutes disparues. Home Salons est parvenu à sauver les meubles malgré la baisse de ses chiffre d'affaires et bénéfice : en 2000 (derniers comptes publiés), la centrale Meurama affichait 129 000 EUR de résultat net pour 1,53 MEUR de chiffre d'affaires.

Le recul des spécialistes du siège ne paraît, de surcroît, pas iné- luctable car, selon un proche de Pascal Dapolo, ce segment « est aujourd'hui un marché de renouvellement ». Epaulé par les dirigeants du Faillitaire, Home Salons s'est fixé un premier cap de 50 magasins « rapidement », en recrutant, entre autres, des franchisés parmi ceux du Faillitaire.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1795

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA