Le Père Noël débarque sur Internet

Pour convaincre les entreprises européennes des multiples avantages du commerce électronique, Hewlett-Packard, Microsoft et UPS ont ouvert le 10 novembre une boutique sur Internet. Baptisée e-Christmas, elle fermera le 31 décembre. 2 000 références réunies sous un seul thème, les cadeaux Noël, sont proposées par une centaine de sociétés. Des enseignes françaises comme Casino, Décathlon, Descamps, Les Galeries Lafayette ou les 3 Suisses n'ont pas manqué cette opportunité. Sans oublier les industriels (Laguiole, Ubisoft ).

En effet, avec e-Christmas (http : //.e-Christmas.com), il devient possible d'acheter un parfum à Paris et de le livrer à New York ou de commander des produits à des commerçants britanniques, allemands ou belges.

Les initiateurs de e-Christams se sont aussi efforcés de lever la plupart des obstacles empêchant, jusqu'à présent, la généralisation du commerce électronique. Le site est consultable dans toutes les langues des pays concernés (neuf), accepte les paiements en devises locales et fournit des informations sur les taxes et la réglementation des importations. Enfin, la livraison et le suivi des commandes sont assurés par UPS. Forte de 12 millions de colis expédiés par jour, cette entreprise américaine devrait assurer une livraison dès le lendemain matin avant 10 h 30 dans les principales villes des Etats-Unis et d'Europe. Des avantages qui permettent aux responsables de e-Christmas de miser sur 20 000 connexions par jour.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 1560

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message