Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Le Petit Ballon : le site qui vend du vin par abonnement vise l’Europe

|

En République Tchèque, le site Le Petit Ballon s’appelle "Dve deci" (2 décilitres, NDLR) car c’est ainsi que les Tchèques commandent leur verre de vin dans un bar. Dve Deci est encore en test mais la start-up Le Petit Ballon, créée en 2011 par Martin Ohannessian et Jean-Michel Deluc (ex-sommelier au Ritz), songe déjà à pousser ses pions dans d’autres pays européens, notamment au Royaume-Uni et en Espagne, cela dès cette année.

De gauche à droite : Matthieu Lesne (DG), Jean-Michel Deluc (Maître sommelier) et Martin Ohannessian (Président et Cofondateur)
De gauche à droite : Matthieu Lesne (DG), Jean-Michel Deluc (Maître sommelier) et Martin Ohannessian (Président et Cofondateur)

Et pour cause. En France, l’aventure du Petit Ballon – site spécialisé dans l’abonnement de vins - commence à marcher. Ce site qui emploie 7 salariés a généré 1,2 million d’euros de chiffres d’affaires en 2013. Il compte 10 000 abonnés actifs  qui, chaque mois, reçoivent deux bouteilles. Au choix, une offre à 19,9 euros, une autre à 39,9 euros. Baptisée « l’Age de raisin », la première propose pour le mois de janvier un côtes-du-Rhône du Château Malijay et un AOC vinsobres, Domaine Le Mirabeau 2010. La seconde offre, « Le Bel âge », combine un AOC Monthélie Premier Cru, le Domaine Changarnier – Meix Bataille 2011 et un vin IGP de l’Hérault, le Domaine Bérénas – Iris 2006. L'offre est renouvelée chaque mois et, sauf une référence de champagne, un vin n'a jamais été proposé deux fois.

Qui sont les abonnés ?

« Environ 80% des abonnés prennent l’offre à 19,9 €, ce qui est notre offre de recrutement », détaille Martin Ohannessian. La majorité des clients du Petit Ballon ont entre 25 et 35 ans, avec une courte majorité d’hommes. Ce site a également recruté quelques sommeliers, quelques restaurateurs mais aussi des entreprises intéressées pour les cadeaux d’affaire. « Si vous offrez un abonnement à votre client pour trois mois, ce seront trois occasions au lieu d’une pour un cadeau classique lors desquelles votre client pensera à vous », explique Jean-Michel Deluc.

Pourquoi le sommelier Jean-Michel Deluc ?

Parce qu’il n’est pas guindé ! Un défaut que certains de ses confrères – c’est toutefois de moins en moins vrai – cultivent  comme si, pour justifier d’une bonne connaissance en vin, il fallait afficher un certain snobisme. Jean-Michel Deluc qui a pourtant côtoyé le monde des stars lorsqu’il était le maître sommelier du Ritz ne pense pas ainsi : « Le monde du vin est complexe. A nous de le rendre simple et divertissant ». D’ailleurs, le site du Petit Ballon se veut très didactique. Ici, pas de photos de grilles de châteaux, ni de bouteilles poussiéreuses et intimidantes.  Les pages des quatre vins vendus chaque mois fourmillent d’informations et une vidéo montre Jean-Michel Deluc et Mathieu Ohannessian devisant, de façon décontractée, sur chaque nectar. D’autres vidéos initient les visiteurs à  l’art de déguster (Comment aérer un vin jeune ? Quel verre pour quel vin ? Etc.).

Une boutique, des coffrets cadeaux, … toutes les nouveautés de 2014 

Une bouteille, ce n’est pas toujours assez. Il est arrivé que des vignerons, suite à une offre du Petit Ballon, soient submergés d’appels de particuliers souhaitant commander des caisses du vin qu’ils avaient découverts grâce à leur abonnement! Alors, depuis le 1er décembre dernier, les abonnés ont la possibilité d’acheter le(s) vin(s) dégustés grâce à leur abonnement sur le site, cela à un tarif préférentiel.  Cette offre dure un mois.

Le site va également développer les offres de coffrets cadeaux liés à des évènements du calendrier : Saint-Valentin, Fête des Pères, fêtes de fin d’année (un livret de dégustation, deux verres, un tire-bouchon et un stop-gouttes pour 19,9€).

 

 

Les fondateurs ont également ouvert une boutique (Paris 8e) ouverte le soir et le samedi, essentiellement pour que les abonnés parisiens puissent récupérer leurs vins du mois, sans frais de port.

Quid de la concurrence ?

Les sites d’abonnement vin sont récents. L’idée vient des Etats-Unis où les offres d’abonnement sont aujourd’hui nombreuses. En France, la tendance s’est amorcée d’abord dans les produits de beauté, les collants, les petits bijoux, via des offres de box. Le vin n’est pas en reste avec quelques sites dédiés, concurrents du Petit Ballon. Cette offre pourrait se populariser suite à l’arrivée récente de vente-privee.com sur ce créneau de l’abonnement vin. Un créneau idéal pour se familiariser avec le vin sans alourdir son budget chaque mois.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message