Le plan d'action du gouvernement pour le commerce

|

Sylvia Pinel, ministre du commerce, vient de présenter, ce 19 juin, à midi un plan d'action pour le commerce. 50 mesures que LSA vous détaille. Principales mesures envisagées : l'encadrement des autorisations de créations de drive et des loyers commerciaux et la création d'un instance nationale du commerce.

Sylvia Pinel Colloque CNCC
Sylvia Pinel Colloque CNCC© Agence Philippe FRETAULT

Sur le papier le plan Pinel pour « le commerce et les commerçants » a de l’allure avec ses 50 mesures, 13 leviers et 3 objectifs majeurs qui sont de renforcer la compétitivité des entreprises du commerce, de permettre un développement équilibré de toutes les formes de commerce, et de permettre enfin aux commerçants de s’adapter aux évolutions du secteur. Reste que la plupart des mesures annoncées sont encore… à l’étude.

La principale décision consiste, comme révélé dans LSA, à tenter de juguler l’essor des drives alimentaires en les soumettant au régime des autorisations. Autre annonce : la création d’une « instance nationale du commerce qui sera chargée d'élaborer une feuille de route pour le secteur, afin d'accompagner l'évolution des métiers du commerce », indique la ministre à la suite de sa conférence de presse organisée le 19 juin à midi. Des mesures sont aussi prévues pour favoriser « l'accès au financement de ces entreprises grâce à la BPI et une offre d'accompagnement spécifique des CCI ». Enfin, un régime d’encadrement des loyers commerciaux est également envisagé, pour en « lisser les hausses soudaines ».

Découvrez le détail des mesures en cliquant sur le lien ci-joint.

 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter