Le plan de transformation de Carrefour sera annoncé le 23 janvier 2018

|

Initialement prévue pour la fin d’année, l’annonce du plan de transformation a été décalée au mois de janvier, pour laisser passer la période des fêtes, cruciale pour le distributeur.

Les prochaines orientations du distributeur seront dévoilées dans un peu plus de deux mois, le temps de laisser passer les fêtes.
Les prochaines orientations du distributeur seront dévoilées dans un peu plus de deux mois, le temps de laisser passer les fêtes.© DAniel Bicard

La date à laquelle Carrefour va dévoiler son plan stratégique de transformation est -enfin- connue. Le distributeur l’a officiellement fixée au 23 janvier (via un communiqué publié ce 14 novembre). De quoi passer la période des fêtes de fin d’année entièrement focalisé sur l’exécution en magasin, sans toucher au moral des équipes. Initallement, les annonces d'Alexandre Bompard devaient se faire d'ici la fin d'année en cours. Mais ce report a été fait pour laisser les salariés concentrés pendant les semaines cruciales de fin d'année, éviter un éventuel mouvement social, et bénéficier d’un environnement que le groupe espère favorable (le chiffre d’affaires du premier trimestre aura été dévoilé quelques jours plus tôt, le 17 janvier).

Bien qu’encore inconnu dans le détail, le contenu du fameux "plan de transformation", pour reprendre les termes employés, promet de bousculer le personnel et ses habitudes, pour tenter de remettre le groupe sur les rails, notamment en France ou les hypermarchés enchaînent les difficultés. On évoque pêle mêle le passage de certains des hypers en location gérance, mais d’autres dossiers sont chauds comme la nécessité de pousser la digitalisation des activités.

Depuis plusieurs semaines, comme LSA l’a révélé, Alexandre Bompard, nouveau pdg du groupe depuis cet été, a défini 18 thèmes de réflexion comme le chantier de l’offre alimentaire, les hypers et le digital, les supermarchés et la proximité, les achats et la supply chain, les coûts, le non alimentaire, les MDD, les grandes marques, les services marchands ou encore la fidélité et la data. Pour en connaître le détail, il ne reste plus qu’à réserver son mardi 23 janvier.

Une date qui, en termes de négociations commerciales, ne fera pas forcément les affaires des PME puisque les échanges avec les distributeurs sont généralement déjà terminés fin janvier. La situation sera différente pour les grandes marques de PGC, qui traditionnellement discutent jusqu'au dernier moment (soit la fin février) avec les enseignes.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres