Le plus grand Monop' de France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

C'est le 51e du parc, inauguré le 24 mars, l'un des rares en franchise et, assurément, le plus atypique des Monop'. C'est surtout le plus grand de France avec, à sa tête, un ancien cadre de Monoprix de 31 ans.

A part Monoprix, on ne voit pas bien quel groupe aurait pu avoir l'audace de s'installer ici, au 88, rue Lafayette, dans le IXe arrondissement de Paris. Le 51e Monop' de l'enseigne, accessoirement le plus grand du parc (600 m², contre 300 m² en moyenne), mais sûrement pas le plus facile à organiser : un pied d'immeuble, coupé par une porte cochère, deux niveaux, dont un en sous-sol et, partout, une succession de poteaux et de recoins. « C'est un magasin compliqué », reconnaît, dans un sourire, Arthur de Fouquières, ancien cadre de Monoprix de 31 ans, et désormais heureux franchisé du groupe. On peut lui reconnaître un sens aigu de l'euphémisme, car on pourrait aussi bien parler de cauchemar d'architecte. Surtout si l'on ajoute à cette rapide description que, sur ce lieu, se trouvait auparavant un squat d'artistes. Mâtiné de quelques traces de box de bureau de Manpower qui, un temps, avait installé là son siège social...

Dans tous les cas, un local certes bien placé, mais absolument pas adaptable à un concept standardisé. Donc Monoprix, et pas une autre enseigne. Et donc, bien sûr, un concept sans guère de possibilité de reproduction.

Quand on voit la cave, au sous-sol, on peut le regretter. Principale réussite du concept, elle se niche dans une vraie cave voûtée, avec murs de pierres apparentes, portes en ogives et sol en mosaïque. Une merveille, et le mot, pour une fois, est bien pesé.

Après, bien sûr, on ne peut s'empêcher de penser aux quinze collaborateurs qui travaillent dans ce Monop', pour... les plaindre dans leur labeur. Ainsi, force est d'oublier le transpalette, qui ne passe pas, et sera donc prié, dans bien des rayons, de rester à l'entrée.

Pour les clients, il faut l'avouer, il va sans doute aussi falloir apprivoiser l'espace. Mais Arthur de Fouquières et son équipe ne les ont heureusement pas oubliés dans leur conception. « Compte tenu de l'architecture atypique, explique le jeune franchisé, nous avons fait le choix de gondoles basses pour permettre de mieux embrasser l'espace. » Une nécessité absolue pour se repérer dans un tel endroit. Si l'on voulait chipoter, on pourrait toutefois arguer d'une signalétique pas forcément toujours très informative. Mais, à la décharge de l'enseigne, c'est une gageure pour un magasin sur deux niveaux, dont un sous-sol.

Conserver l'âme du lieu

Et, puisqu'on l'évoque, voilà un espace qui aurait pu faire peur, mais qu'Arthur de Fouquières a bien su s'approprier. D'abord, pas de panique pour les claustrophobes : on s'aperçoit à peine que la lumière du jour est loin. L'éclairage joue beaucoup pour cela, avec des spots nombreux mettant bien en lumière les produits. Les pans de murs en pierres, « à l'ancienne », conservés ici ou là, participent aussi grandement à humaniser la zone. « Il s'agit de montrer que l'on se trouve dans un vieil immeuble, qui vit, et a vécu, et non dans un quelconque préfabriqué », précise Arthur de Fouquières.

Pour le reste, le magasin, avec ses 7 000 références, correspond aux standards de Monoprix avec, par exemple, des produits d'épicerie fine premium : Maxim's ou Fauchon. On entre traditionnellement sur les fruits et légumes et l'offre snacking « dailymonop' », et on sort par une zone restauration réussie, avec iPad, micro-ondes et machines à café en libre-service. Et inversement, d'ailleurs, puisque le point de vente possède deux entrées. Ce qui nécessite, difficulté de plus, de disposer de deux points d'encaissement.

Les chiffres...

600 m² : La surface de vente, soit deux fois plus que la moyenne des Monop'.

7000 : Le nombre de références.

15 collaborateurs.

6 caisses.

10 000€ : Le chiffre d'affaires moyen, au mètre carré, d'un Monop'. Ce sera moins ici, compte tenu de la configuration du magasin, sur deux niveaux.
10 à 15€ : Le panier moyen généralement constaté chez Monop'.

Les plus :

  • Une cave vraiment réussie, installée... dans une cave.
  • Une utilisation de l'espace optimisée sur les deux niveaux.
  • Des produits premium d'épicerie fine.

Les moins :

  • Une architecture atypique, qui rend la circulation peu aisée.
  • Un concept qui tient davantage du flagship que du point de vente transposable ailleurs.

Carnet des décideurs

Emmanuel Gabriot

Emmanuel Gabriot

Responsable du marché liquides et surgelés de Monoprix

Karine Viel

Karine Viel

Directrice du développement durable & déléguée générale de la fondation […]

Pierre-Marie Desbazeille

Pierre-Marie Desbazeille

Directeur de la clientèle de Monoprix

Corinne  Dauby

Corinne Dauby

Directrice alimentaire et directrice des marques propres alimentaires et beauté de Monoprix

Nicolas Bonnetot

Directeur de l'offre alimentaire et parfumerie du groupe Monoprix

Diane Coliche

Diane Coliche

Directrice administrative et financière de Monoprix

Florence Chaffiotte

Florence Chaffiotte

Directrice marque et digital de Monoprix

Françoise Combis

Françoise Combis

Directrice des achats beauté de Monoprix

François Morice

François Morice

Directeur des opérations e-commerce de Monoprix

Stephanie Buret-Cruiziat

Stephanie Buret-Cruiziat

Directrice de l’e-commerce du groupe Monoprix

Franck Poncet

Franck Poncet

Directeur général de Naturalia France

Robert Belleudy

Robert Belleudy

Ex-directeur des exploitations du groupe Monoprix et président de Naturalia, […]

Lilian Rosas

Lilian Rosas

Directrice de l’offre textile, Maison-Loisirs de Monoprix

Valérie Decaux

Valérie Decaux

Directrice des ressources humaines, de la communication et du développement durable de Monoprix

David Murciano

David Murciano

Directeur finance et développement de Monoprix

Pascale Cartier

Pascale Cartier

Présidente du réseau de magasins bio La Vie Saine

Béatrice Grenade

Béatrice Grenade

Directrice marketing de Linkfluence

Dominique Benoit

Dominique Benoit

Directeur franchise et immobilier de Monoprix

Régis Schultz

Régis Schultz

Président de Monoprix

Arthur de Fouquières

Arthur de Fouquières

Franchisé Monop'

Patrick Oualid

Directeur e-commerce de Monoprix

Cécile Cloarec

Cécile Cloarec

Ancienne directrice des ressources humaines, du développement durable et de la […]

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2175

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA