Le poisson a tout pour plaire et France Agrimer le crie haut et fort !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

France Agrimer, l’établissement national des produits de la mer et de l’agriculture, lance une large campagne publicitaire et des animations en magasin pour mettre fin aux idées reçues concernant le poisson.

France Agrimer, en partenariat avec l'agence Mediapilote, a décliné sa communication sur les ondes et en presse écrite.
France Agrimer, en partenariat avec l'agence Mediapilote, a décliné sa communication sur les ondes et en presse écrite.

Concernant le poisson, les consommateurs sont généralement unanimes. Oui, ils aimeraient en consommer plus, compte tenu de tous ses bénéfices. Pour autant, trois principaux freins persistent : son prix, la difficulté de le cuisiner et la monotonie du plat qui lui colle à la peau… France Agrimer prend ces a priori à bras-le-corps à travers une campagne publicitaire gourmande, qui a débuté dès novembre 2014 et court jusqu'à février 2015

Sortir du saumon et du cabillaud

Le point de départ de cette communication: sortir du saumon, du lieu et du cabillaud, qui représentent à eux seuls plus de 50 % des ventes au rayon marée. La campagne sensibilise donc à d’autres façons plus faciles de consommer du rouget par exemple ou encore un carpaccio de haddock.

Le dispositif est relayé à la radio et en presse écrite. Autre volet de cette communication, les animations en grande distribution. 800 journées d’animation sont prévues jusqu’à fin février 2015. Des kits (affiches et flyers principalement) sont distribués aux enseignes participantes.

Les affiches de la campagne France Agrimer

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA