Le pouvoir d'achat en hausse partout en Europe, selon GFK

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les Européens bénéficient d’une hausse de 1 % de pouvoir d’achat en moyenne, correspondant à l’écart entre la hausse des revenus et le niveau de l’inflation, selon le groupe d’études GFK qui publie des cartes de revenus selon les pays et les régions. Le revenu disponible européen s’élèverait à 8 830 milliards d’euros…

GFK a cumulé les revenus disponibles des Européens.
GFK a cumulé les revenus disponibles des Européens.

Avec la hausse de la fiscalité, on ne parle plus beaucoup de pouvoir d’achat et pourtant, il progresse, selon le groupe d’études GFK qui publie une étude très intéressante sur le revenu disponible des ménages. GFK évalue en effet ce revenu à 8 830 milliards d’euros, en hausse de 2 % alors que l’inflation se situe en moyenne à 1 %, ce qui équivaut à 1 % de hausse du pouvoir d’achat. Evidemment, GFK ne fait pas le tri sur la destination de ce potentiel de pouvoir d’achat : impôts, épargne,  dépenses contraintes, achats de voitures ou de produits de grande consommation.

Les Parisiens, en tête du pouvoir d'achat

Le revenu disponible des Européens est de 13 100 euros par individu, avec des différences notables selon les pays. « Avec 19.643 € de pouvoir d’achat par personne, soit +0,4 % par rapport à l’année dernière, les citoyens français se situent à environ 1,5 fois au-dessus de la moyenne européenne. La répartition du pouvoir d’achat en France reflète quelques vérités désagréables : seules deux parmi les 22 régions ont des valeurs supérieures à la moyenne - l’Île-de-France (119,4) et la région Rhône-Alpes (101,4). Même la troisième région du classement, Provence-Alpes-Côte d’Azur, se situe juste en-dessous de la moyenne nationale (99,4). Le Nord-Pas-de-Calais (86,1) et la Corse (89,5) sont à l’autre bout du classement des régions. » analyse GFK. Les Parisiens gagnent une fois et demie plus que la moyenne des Français.

 

1 commentaire

Arthur

13/11/2014 20h08 - Arthur

J'ai beau lire et relire l'article, il ne me parait pas clair du tout .

Dans la 2ème partie, "Les Parisiens en tête du pouvoir d'achat", oui mais où ? en France ? en Europe ? et à quoi correspondent vos "valeurs" 119,4 pour les parisiens ?
Quel sont ces chiffres (119,4 et 101,4) qui sont censés être supérieure à la moyenne nationale alors que dans le tableau le seul chiffre qui semble correspondre est un indice à 149,8.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA