Alibaba investira au départ 75 millions d'euros dans son hub logistique liégeois

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'e-commerçant chinois commencera à construire à Liège son premier entrepôt européen de 380 000 mètres carrés en 2021. Le groupe créera directement 900 emplois en Belgique.

Le premier hub logistique d'Alibaba sera installé en Belgique, à Liège.
Le premier hub logistique d'Alibaba sera installé en Belgique, à Liège.© Alibaba

[Mise à jour du 06/12/18] La délégation d'Alibaba était à Liège le 5 décembre pour signer officiellement avec les autorités belges une lettre s'engageant à créer son premier hub logistique européen dans la ville. Le géant chinois de l'e-commerce a prévu un investissement initial de 75 millions d'euros. La construction de l'entrepôt commencera en 2021. Alibaba créera 900 emplois directs et 2100 indirects dans la région de l'aéroport de Liège, d'où seront livrés en Chine les colis venus d'Europe en 72 heures.

Le premier hub logistique européen de l'e-commerçant chinois Alibaba sera bien situé en Belgique à Liège, a confirmé ce 13 novembre au quotidien belge L'Echo le responsable d'Alibaba pour l'Europe Terry von Bibra. Il est ainsi venu confirmer une déclaration du Premier ministre belge Charles Michel datée de juillet 2018, contestée par les Pays-Bas, dont le Premier ministre Mark Rutte avait reçu en grande pompe le fondateur d'Alibaba Jack Ma au mois d'août, espérant bien remporter le morceau. "Les premiers avions ont volé de Hangzhou à Liège à l’approche du 11/11", le plus gros événement e-commerce du monde créé par Alibaba il y a 10 ans, a indiqué Terry von Bibra à L'Echo.

La filiale logistique du géant asiatique, Cainiao, construira à Liège un entrepôt de 380 000 mètres carrés. L'installation d'Alibaba en Belgique devrait contribuer à créer, de façon directe et indirecte, plusieurs milliers d'emplois, s'est félicité auprès de la RTBF le bourgmestre de la ville Willy Demeyer. Outre Liège, Cainiao créera des hubs logistiques à Moscou, Kuala Lumpur et Dubai, de manière à pouvoir livrer n'importe où dans les 72 heures.

L’extension d’Alibaba en Europe n’en restera pas là

Ce centre de distribution vise avant tout à répondre à la hausse de la demande de la classe moyenne chinoise pour les produits européens. Alibaba reste pour l'instant discret sur l'importation éventuelle en Europe de produits chinois, commercialisés sur sa place de marché AliExpress, par ce biais.

"L’extension d’Alibaba en Europe n’en restera pas là. Après quelques temps, nous examinerons la manière dont cela fonctionne. Et nous réfléchirons à l’opportunité de créer un deuxième ou un troisième centre. C’est un processus qui s’étendra sur plusieurs années", a indiqué Terry von Bibra à L'Echo.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA