Marchés

Le premier Ministre, Edouard Philippe, lance les Etats généraux de l’alimentation

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le premier Ministre, Edouard Philippe a lancé ce jeudi 20 juillet 2017 les Etats-généraux de l’alimentation. Modalités pratiques et premières déclarations

Le premier Ministre a inauguré le lancement des Etats Généraux de l'Alimentation.
Le premier Ministre a inauguré le lancement des Etats Généraux de l'Alimentation.© FB

C’est depuis le Ministère de l’économie et des Finances que le premier ministre Edouard Philippe a lancé ce jeudi 20 juillet les Etats généraux de l’alimentation. Promesse de campagne du candidat Macron, ces travaux doivent répondre à deux enjeux principaux : d’une part que les agriculteurs puissent vivre dignement de leur travail et d’autre part que les consommateurs puissent avoir accès à une alimentation saine et durable.

« La France est une puissance diplomatique, culturelle, diplomatique mais aussi agricole. Les Etats généraux  de l’alimentation sont là pour le dire. L’agriculture est un des éléments de notre souveraineté nationale. A nous de renforcer cette puissance », a déclaré Edouard Philippe.

Deux chantiers 

Le débat conduit dans le cadre des Etats généraux de l’alimentation associera l’ensemble des parties prenantes : monde agricole et de la pêche, industrie agroalimentaire, distribution, consommateurs, restauration collective, élus partenaires sociaux, acteurs de l’économie sociale et solidaire et de la santé, ONG, associations caritatives, banques et assurances.

Après cette première journée de débat au cours de laquelle doivent se succéder le ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Stéphane Travert, le Ministre de l’économie et des Finances, Bruno Le Maire, et enfin du Ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, les premiers ateliers auront lieu fin août.

Au total, 14 ateliers thématiques sont programmés. Le premier chantier, consacré à la création et au partage de la valeur, se déroulera entre la fin du mois d’août et la fin du mois de septembre. «A ce moment-là, les premières préconisations devront être formulées avant le début des négociations commerciales », a prévenu  Stéphane Travert.

Le deuxième chantier qui débutera début octobre et se terminera fin novembre sera axé sur le thème d’une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous.

Des débats seront également organisés de façon transeversale din fin août à fin novembre en région et pourront notamment reprendre un thème des différents ateliers ou une question soulevée dans le cadre de la consultation publique lancée  via la plateforme participative egalimentation.gouv.fr

Accompagner tous les modèles agricoles

« L’ensemble de ces travaux devront faire l’objet d’une restitution globale d’ici la fin de cette année avec un engagement des parties prenantes dans un agenda de solutions à mettre en œuvre », a détaillé Stéphane Travert.  Et d’insister en guise de conclusion : « Nous avons l’agriculture la plus belle et la plus performante du monde. Nous croyons à tous les modèles agricoles qui grandissent dans les territoires. Les Etats généraux ne sont pas là pour les opposer mais les accompagner».   

A noter que c’est Stéphane Travert, ministre de l’agriculture et de l’alimentation qui clôturera cette journée  et non le président de la République, Emmanuel Macron, qui avait fait  de cette concertation une promesse de campagne. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

paul PETRAS

14/08/2017 11h50 - paul PETRAS

De la poudre au yeux, qui va coûter cher au contribuable ou corps agricole! Que les ministres agissent sur le terrain plutôt que de réfléchir à un énième consortium publique.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA