Le président de la République va intervenir sur la hausse des matières premières

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A l’occasion d’un déplacement prévu dans le cadre du Salon international de l’élevage qui se tient à Rennes le 13 septembre, le président de la République devrait annoncer des mesures pour faire face à la flambée des matières premières.

François Hollande
François Hollande© Florence Henrion/ François Hollande 2012

Le sujet est devenu brûlant pour le gouvernement, alors que les cours des céréales et de l’alimentation animale (tourteau de soja) flambent à nouveau, comme en 2008, et provoquent des fortes hausses des coûts de revient pour la production de volailles, de porcs, et de bovins, ainsi que les produits transformés. La Confédération française de la volaille a ainsi demandé la réouverture d’urgence des négociations avec la distribution, et la filière volaille de Coop de France, qui pèse 20 milliards de chiffre d’affaires, vient de faire de même. La hausse des tarifs demandés est de l’ordre de 16 à 20 %.

Augmentations de prix tous azimuts

De son côté Xavier Beulin, président de la FNSEA, a également soutenu la nécessité d’augmenter notamment pour le prix du porc, tandis que Robert Volut, président de la Fédération de la charcuterie, estime que l’envolée des prix des pièces de porc entraîne la nécessité de réhausser les prix de la charcuterie de 8 à 12 %. Selon une enquête de LSA à paraître jeudi 6, le prix de la baguette de pain va augmenter mécaniquement de 3 centimes en raison de la hausse du cours du blé. Farine, pâtes, gâteaux, sucre, viandes vont devenir encore plus cher dans les semaines qui viennent.

Négociations et aides aux éleveurs

Le président de la République et les ministres en charge de l’agriculture et de l’agroalimentaire devraient à la fois tenter de faciliter les négociations entre agriculteurs, entreprises de transformation et distribution, ainsi que des mesures d’allégement de trésorerie pour les éleveurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA