Le président de Nestlé farouche défenseur des OGM

|

Le président du groupe Nestlé, Peter Brabeck, dans un entretien au quotidien britannique Financial Times, a appelé l'Union européenne à assouplir ses règles sur les organismes génétiquement modifiés (OGM), afin notamment de faire face à la montée des prix des matières premières agricoles. « On ne peut pas nourrir la planète sans les organismes génétiquement modifiés », a ainsi estimé M. Brabeck. Les OGM sont « une des technologies les plus sûres que nous ayons jamais vues, bien plus sûres que (les produits) biologiques ou écologiques à la mode en Europe », a poursuivi M. Brabeck. Une position qui a au moins le mérite d’être claire.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter