Le président du groupe Spanghero s’en prend à Benoît Hamon et réfute les points d'accusation

|

Benoît Hamon (ministre délégué à la Consommation), Stéphane Le Foll (ministre de l’Agriculture) et Guillaume Garot (ministre délégué à l’Agroalimentaire) ont clairement désigné Spanghero comme le coupable dans l’affaire de la viande de cheval. Ce qui ne plait pas du tout à son président, Barthélémy Aguerre.

Barthelemy Aguerre - Spanghero

"Le ministre Benoît Hamon a été très léger et s'est montré extrêmement imprudent en procédant aux annonces", a déclaré Barthélémy Aguerre. Il ne digère pas la conférence de presse des trois ministres hier, jeudi 14 février, qui ressemblait à un réquisitoire d’accusation, suite aux conclusions de l’enquête menée par les agents de la DGCCRF dans les locaux de Spanghero et Comigel depuis une semaine.

Inquiétude pour les salariés

Barthélémy Aguerre se dit surtout inquiet face à l’impact économique de la décision des ministres de suspendre l’agrément: "Il met en danger 300 personnes qui travaillent chez Spanghero sans aucune preuve. Pour retirer un agrément, il faut un danger sanitaire, là, il n'y en a pas." Il ne dit pas en revanche quelles actions il compte mener pour se défendre.

Le code douanier en question

Barthélémy Aguerre réfute l'accusation qui consiste à dire que Spanghero était au courant de la tromperie, qu'il s'agissait de viande de cheval et non de boeuf: "Nous, nous pensions que c'était du boeuf. Pour nous, le code à 8 chiffres identifiant les palettes incriminées, que la répression des fraudes considère comme la référence douanière relative à de la viande de cheval surgelée, ne correspond pas à un code douanier, mais à un code article. Nous l'avons pris pour un code article et rien d'autre. Si nous avions voulu frauder, on aurait changé ces étiquettes contenant ce code. Et nous aurions renvoyé les factures"

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA