Le Printemps au Qatar, c’est quasi fait

|

Annoncé le 27 mars dernier, le rachat du Printemps par des investisseurs qataris, sans passer par la case Borletti, est bel et bien sur les rails.

Comme révélé par Mediapart, ces investisseurs qataris, réunis au sein d’une société basée au Luxembourg, Disa, pour Divine Investments SA, vont en effet racheter à la fois les parts de Rreef, filiale de Deutsche Bank, détentrice de 70% du Printemps, et celle du groupe italien Borletti, possédant les 30% restants.

Une opération de 1,6 milliard d'euros

Mediapart fait ainsi état d’une opération à hauteur de 1,6 milliard d’euros pour conclure l’affaire. Autre information, l’équipe de direction actuelle du Printemps serait a priori maintenue, avec donc toujours à sa tête l'actuel Pdg, Paolo de Cesare.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres