Le procès de la CGT contre Monoprix renvoyé au 2 mai

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Le syndicat, qui avait obtenu l’interdiction du travail après 21 heures dans 75 magasins Monoprix, demande près de 5 millions d'euros d'astreintes
Le syndicat, qui avait obtenu l’interdiction du travail après 21 heures dans 75 magasins Monoprix, demande près de 5 millions d'euros d'astreintes

Le tribunal de Nanterre a renvoyé aujourd’hui le procès de la CGT contre l'enseigne Monoprix au 2 mai. Le syndicat, qui avait obtenu l’interdiction du travail après 21 heures dans 75 magasins Monoprix, demande la liquidation des astreintes, soit près de 5 millions d'euros d'astreintes. L'enseigne a demandé le report du procès afin d'avoir plus de temps pour pouvoir examiner les conclusions transmises mercredi soir par la partie adverse et qui répondaient à un rapport rendu par l'enseigne quelques heures avant.

"Ce n’est pas grave, nous sommes des battantes. C'est reculer pour mieux sauter, l'astreinte sera liquidée le 2 mai", a réagi Marie-Christine Aribart, déléguée centrale CGT.

Le 3 avril 2013, la Cour d'appel de Versailles avait confirmé l'invalidation d'un accord instaurant le travail de nuit, signé en 2006 par deux syndicats et auquel la CGT, syndicat majoritaire, s'était opposé.

Le tribunal interdisait aux enseignes Monoprix concernées d'ouvrir après 21H00 sous "peine d'une astreinte de 5.000 euros par infraction constatée". Il accordait cependant un délai de quatre mois à Monoprix pour négocier un nouvel accord.

"L'astreinte court depuis fin août, mais l'employeur n'a rien fait pour 17 magasins qui sont toujours ouverts après 21H00", déplore Marie-Christine Aribart. Selon la loi, le travail de nuit entre 21H00 et 06H00 est "exceptionnel" et doit "être justifié par la nécessité d'assurer la continuité de l'activité économique ou des services d'utilité sociale".

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA