Le projet de reprise de l'usine Lustucru jugé non viable

|

Le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a estimé que le projet de reprise de l'usine Lustucru d'Arles, par ses salariés ne réunissait aucune conditions de viabilité.
Le représentant de l'Etat a encouragé les salariés à s'en remettre à la cellule de reclassement installée dans le cadre du plan social de Panzani.. La société coopérative ouvrière (SCO) devait reprendre 90 ouvriers sur 146. Son financement se serait élevé à 28 millions d'euros. Mais seulement 14 millions d'euros avaient été réunis, dont une importante proportion d'aides publiques.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter