Le pure player du matelas Eve Sleep ouvre deux corners en France

|

L'e-marchand commercialise déjà ses matelas dans respectivement 79 et 64 points de ventes physiques en Allemagne et au Royaume-Uni.

Eve Sleep
Eve Sleep© Eve Sleep

La marque en ligne britannique de matelas Eve Sleep signe un partenariat avec le fabricant allemand de mobilier à personnaliser MYCS pour ouvrir deux corners dans ses showrooms de Paris et de Nice. L'e-commerçant y présentera son matelas, un modèle unique mais disponible dans toutes les tailles standards du marché ainsi que sur mesure, qui a demandé quatre ans de recherche et développement. Les oreillers et autres paires de draps proposés par Eve Sleep en complément de son cœur de métier seront également présentés en magasin.

La concurence mise aussi sur le Brick and mortar

Ces showrooms complètent l'offre de ce pure player, qui fait face à une concurrence importante en France et plus généralement en Europe. Comme lui, les start-up Casper, Emma, Simba ou encore Tediber livrent en moins de 48 heures leurs produits et les laissent 100 jours à l'essai chez leurs clients, qui sont satisfaits ou 100% remboursés. Un concurrence qui ne se cantonnera pas longtemps au web : Tediber a par exemple ouvert en juin 2017 un pop-up store qui s'est installé pendant deux semaines dans trois centres commerciaux détenus par Unibail-Rodamco en région parisienne et à Lyon. L'américain Casper (qui s'est lancé en France en avril 2017) a ouvert ce 27 février un magasin en propre à New York et a annoncé en septembre 2017 l'ouverture de 15 pop-up stores aux Etats-Unis. Ce mouvement d'Eve Sleep vers le click&mortar dans l'Hexagone n'est donc pas une surprise.

Il étonne même par sa timidité, le marchand ayant signé en septembre 2017 un partenariat avec le groupe allemand de grands magasins Karstadt pour ouvrir des corners dans 79 de ses espaces de vente en Allemagne. Il s'est également mis d'accord en juillet 2017 pour commercialiser ses produits dans 64 magasins du retailer britannique Next, dédiés à la maison. Fondé en février 2015 au Royaume-Uni, le marchand a levé 9,5 millions d'euros en mai 2016 pour pénétrer sur le marché français et 61 millions au total depuis sa création. Il s'est lancé en France en février 2016 et ses services sont aujourd'hui disponibles dans 15 pays.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message