Le Qatar s’invite chez vente-privee.com

Le Qatar, via son fonds souverain Qatar Investment Authority, a fait son entrée au capital du site de déstockage en ligne vente-privée.com, dont il est désormais un "actionnaire minoritaire de poids", indique le site dans un communiqué sans détailler la structure du nouvel actionnariat et le niveau des participation du Qatar et de Jacques-Antoine Granjon.

Jacques-Antoine Granjon, Pdg de Vente-privée.com
Jacques-Antoine Granjon, Pdg de Vente-privée.com© DR

Ce dernier précise qu'il a "renforcé sa position à la direction de vente-privee.com et sa participation au sein du capital de la société" qu'il a fondée en 2001 alors que l'Américain Summit Partners, entré au capital de vente-privée en 2007, reste parmi les actionnaires. Ces changements dans le capital sont intervenus suite à la suite d'une cession de parts d'un des actionnaires, dont le nom n'a pas été précisé.

Des relations privilégiées avec les marques de luxe

L'arrivée des qataris, qui ont déjà investi dans plusieurs hôtels de luxe et détiennent de nombreuses participations dans des grandes entreprises françaises, pourrait permettre à vente-privee.com "d'entretenir des relations privilégiées" avec les marques, notamment de luxe, dans lesquelles l'émirat a déjà investi. Qatar Investment Authority détient notamment le club de football Paris Saint-Germain, le grand magasin britannique Harrod's ou encore l'immeuble qui abritait il y a encore quelques mois le magasin Virgin des Champs-Elysées.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message