Le rachat de Saturn par Boulanger validé par l'autorité de la concurrence

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

6 magasins devront néanmoins être cédés.

L'Autorité de la concurrence vient d’autoriser la prise de contrôle exclusive des magasins français Saturn par HTM (enseignes Boulanger, appartenant à la famille Mulliez), sous réserve de la cession de six magasins et de l'abandon d'un projet d'ouverture. Les 34 magasins Saturn de France étaient auparavant dans le giron du groupe de distribution allemand Metro. "Si l'opération ne soulève aucun problème de concurrence sur le marché amont de l'approvisionnement », l'Autorité a « constaté qu'elle renforce de façon significative la présence des enseignes du groupe nouvellement constitué sur sept zones de chalandise". HTM Group s'est donc engagé à céder cinq points de vente Saturn dans les villes d'Aubergenville (Yvelines), Mulhouse (Haut-Rhin), Angers (Maine-et-Loire), Le Havre (Seine-Maritime) et Toulon (Var) et un point de vente Boulanger à Tours (Indre-et-Loire) et, d'autre part, à renoncer au projet d'ouverture du magasin Saturn de Vedène (Vaucluse).
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA