Marchés

Le rançongiciel Petya affole les DSI de Mondelez, Nivea et Kantar

|

Une cyberattaque a frappé hier le monde entier et des grands groupes ont été touché, comme Mondelez, Nivea, Kantar World Panel ou encore Auchan Ukraine. Ce dernier pays semblait particulièrement visé. Précisions sur cette attaque et sur les conseils de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Informations (ANSSI).

Le ransomware Petya demanderait 300 dollars en bitcoins pour déverrouiller les ordinateurs infectés.
Le ransomware Petya demanderait 300 dollars en bitcoins pour déverrouiller les ordinateurs infectés.©RVNW - stock.adobe.com

Mardi 27 juin, une cyberattaque a été lancée à l’encontre des grands groupes internationaux. Plus exactement, ce virus baptisé Petya est un rançongiciel soit « un programme malveillant qui provoque le chiffrement de tous les fichiers d’un ordinateur (et des fichiers accessibles en écriture sur les dossiers partagés si votre ordinateur est connecté à un réseau informatique) », détaille l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Informations.

 

 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message