Marchés

Le rayon high-tech, bien orienté mais tributaire de l'innovation produit [Etude]

|

Selon une étude Toluna pour LSA et Distree#Connect, l'année 2018 s'annonce sous de bons auspices pour les rayons high-tech des distributeurs. Mais ils dépendent toujours beaucoup des innovations que sortent les fabricants, grandes marques comme start-up.

L'innovation produit est le premier moteur de dynamisme du rayon high-tech
L'innovation produit est le premier moteur de dynamisme du rayon high-tech© M.Lale

Les gammes et les ventes de produits high-tech se sont fortement développées ces dernières années. Mais comment a évolué leur prix moyen ? 46% des distributeurs français estiment qu’il est resté stable et 37% qu’il a augmenté, selon une enquête réalisée en novembre par Toluna pour Distree#Connect et LSA auprès de 68 retailers français. Pour constituer leur assortiment high-tech, ces distributeurs privilégient à 64% le coeur de gamme, à 35% le haut de gamme et à 30% les produits bas de gamme. Côté innovation, les plus prolixes sont les grandes marques. En 2017, elles ont apporté 47% des innovations référencées par les retailers interrogés. Les start-up fournissent tout de même 22% des nouveautés du rayon.

Or ces innovations sont indispensables pour l’animer : un tiers des distributeurs affirme que le manque de nouveautés est redoutable pour leur rayon high-tech, soit presque autant que le vol (43%). Sauf que ces innovations ne se vendent pas toujours toutes seules, et 64% des répondants avancent que l’absence de démonstrations pénalise le rayon. Relevons aussi que les distributeurs ne sont que 34% à se déclarer satisfaits des opérations de trade marketing réalisées par les marques.

Le drive-to-store l'emporte sur le showrooming

En matière de parcours d’achat, les retailers français sont 62% à observer une hausse du research online, purchase offline comme du click&collect. Alors qu’ils craignaient il y a quelques années que les magasins ne se muent en showrooms au profit d’achats réalisés en ligne, il s’avère que les consommateurs adoptent plutôt la démarche inverse. Pour les attirer en boutique, rien de mieux que les smartphones, que 84% des retailers jugent attractifs ou très attractifs. Le gaming (73%) et les objets connectés autour du sport et du bien-être (67%) complètent le podium, tandis que les tablettes, les PC et la photo perdent du terrain.

2018 se présente très bien

Le pouvoir d’achat des ménages à Noël a beau rester une inconnue pour 50% des distributeurs interrogés, ils pensent que cette fin d’année sera un bon cru pour les produits high-tech et que l’année 2018 s’annonce sous de très bons auspices. 61% prévoient d'ailleurs d’accroître leur assortiment high-tech l’an prochain (voir les résultats complets de l'étude).

Un optimisme de bon augure pour la quatrième édition du salon Distree#Connect co-organisé par Distree Events et LSA les 8 et 9 mars prochains au Carrousel du Louvre, à Paris. Premier événement high-tech français de l’année, spécialisé dans les innovations, Distree#Connect se veut idéalement positionné dans le calendrier pour les acheteurs qui désirent référencer des nouveautés. 150 marques et 50 start-up dévoileront leurs innovations 2018 aux 300 enseignes invitées : les GSA et GSS bien sûr, mais aussi les nouveaux relais de croissance pour la high-tech que sont les magasins de sport, de jouets, ou encore les stations-services.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message