Marchés

Le résultat de Bel en net accélération au 1er semestre

|

RÉSULTAT Le groupe Fromageries Bel a enregistré un résultat net de 91 millions d'euros, soit une hausse de 46,4% sur le premier semestre. Mais il s'attend à un recul de sa marge opérationnelle au deuxième semestre.

fromagerie bel

Le résultat opérationnel progresse de 29,4%, à 134 millions d'euros grâce au développement et au renforcement du poids des marques cœur et à la réduction des coûts industriels. Le groupe a continué ses efforts engagés dans la gestion de ses dépenses de publicité et promotion. Ainsi, le chiffre d'affaires est en hausse de 1,9%, à 1,32 milliard d'euros.

Le cours du lait va peser sur les prix

Après un premier trimestre globalement stable (+1,9 %), le chiffre d'affaires publié au deuxième trimestre s'inscrit en hausse de 4,7%, avec des indices de croissance positifs pour toutes les zones, surtout en Europe du Nord et de l’Est. Côté perspectives, Bel indique qu'il "restera confronté à un environnement économique difficile, en particulier en Europe, et à un contexte géopolitique très incertain des marchés de la zone Proche et Moyen-Orient. A cela, s'ajoute une forte hausse du prix du lait en Europe et des matières premières laitières sur les marchés internationaux qui affectera pleinement les prix de revient de la seconde partie de l'année", précise-t-il. Dans ces conditions, le groupe s'attend à un recul de sa marge opérationnelle sur le second semestre.

1 commentaire

clement

02/09/2013 13h26 - clement

"Bel a quasiment doublé son résultat net"

Sauf erreur de ma part, un doublement du résultat devrait correspondre à une augmentation de +100% non ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message