Le réveil d’Hansaplast

|

Hansaplast va lancer de nombreux produits en 2017. La maque de Beiersdorf veut ainsi regagner du terrain au rayon parapharmacie.

Jean-François Pascal, DG de Beiersdorf France, a présenté le plan d'innovation 2017 d'Hansplast.
Jean-François Pascal, DG de Beiersdorf France, a présenté le plan d'innovation 2017 d'Hansplast.© MB

Retour en force pour Hansaplast en 2017. La marque de Beiersdorf s’était endormie en France depuis quelques années laissant Mercurochrome dominait le rayon parapharmacie. De nouveaux acteurs se sont d’ailleurs lancés sur le marché des pansements comme Doctipharma Parapharmacie et Novepha, pensant qu’il y avait une place à prendre. Or, même si Beiersdorf s’est concentré ces deux dernières années sur Nivea et Eucerin, le groupe n’a absolument pas l’intention de laisser sa marque de parapharmacie péricliter en France. « Hansaplast est la marque originelle du groupe. Paul Beiersdorf a inventé le pansement, rappelle Jean-François Pascal, directeur général de Beiersdorf France-Belgique. J’y suis particulièrement attaché car j’ai commencé ma carrière au sein du groupe en tant que chef de produit chez Hansaplast. »

Editions limitées

Le réveil commence au printemps par des éditions limitées de pansements baptisées "Don’t worry" et "Be happy". Hansaplast a travaillé avec un cabinet de tendances pour concevoir les designs de ces pansements très colorés qui tranchent avec l’affreux marron traditionnel. Le retour en force passe également par la suite de la saga Star Wars débutée en septembre dernier. Les pansements à l’effigie des héros de la célèbre trilogie originelle ont connu un fort succès en 2016. En avril 2017, l’histoire continue avec des boîtes métalliques collectors à l’effigie de Dark Vador, Yoda et autres Stormtroopers. Elles arriveront en avril en magasin.

Innovation

Mais le vrai temps fort de l’année sera en mai avec une grande innovation, promet Hansaplast. « Nous allons démocratiser une technologie qui n’était jusqu’alors utilisé que par les professionnels de santé, explique Isabelle Schang, nouvellement nommée directrice marketing de la branche pharmacie et parapharmacie de Beiersdorf France. Ce nouveau pansement s’enlève sans aucune douleur. » Une prouesse obtenue grâce à un nouvel adhésif fait d’un gel de silicone. Deux références seront dans un premier temps proposées : une boîte de 8 pansements et une autre de 5 pansements en taille XL. Le prix de vente conseillé de ces deux boîtes est de 7,10 euros. « Nous prouvons ainsi qu’on peut encore innover au rayon pansement », conclut Isabelle Schang.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message