Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Le rhum Diplomatico arrive (enfin) en GMS

|

Les responsables des spiritueux en GMS ont soif de petites marques qui animent leurs rayons. Ils vont bientôt pouvoir compter sur Diplomatico, un rhum distillé au Venezuela, qui produit une version réservée à la grande distribution. Voici l'histoire de cette marque exotique, très appréciée des bartender.

La marque Diplomatico est plus récente que l'étiquette peut le laisser penser. Elle a moins de trente ans.
La marque Diplomatico est plus récente que l'étiquette peut le laisser penser. Elle a moins de trente ans.© Dusa

C’est la tendance du moment au rayon des spiritueux. Celle des rhums originaux qui sont un peu à la catégorie des rhums ce que les bières artisanales sont au rayon bières. Des « produits » qui, s’ils n’assureront jamais le gros des ventes, font sérieusement monter en gamme l’image du rayon. Et puis, les consommateurs recherchent quantité de marques qu’ils ont repérées dans les bars, chez leurs cavistes ou bien dans la presse. Ainsi de Diplomatico, un rhum qui se démarque par son origine vénézuélienne. Distribué en France par Dugas, ce rhum va bientôt être proposé à la grande distribution avec la version Mantuano (gentlemen en espagnol).

Une histoire très récente

L’étiquette, illustrée d’un portrait de Don Juancho, pourrait laisser penser que le rhum Diplomatico est distillé depuis des siècles. Il n’en est rien. C’est le groupe canadien Seagram (cédé à Pernod Ricard et à Diageo en 2001) qui eut l’intuition que le Venezuela pouvait produire de très bons rhums. Cet acteur des spiritueux construisit une distillerie dans le village de Le Miel, au pied de la Cordillère des Andes, cela en 1959. "La région bénéficie d’un micro-climat, détaille José Ballesteros, commercial de la marque pour l’export. Il fait chaud le jour, frais la nuit en raison de la proximité des montagnes andines. Ainsi, notre rhum vieillit plus vite ici qu’ailleurs. Une année dans notre village vaut deux à trois années en Ecosse. Nous avons fait des essais pour nous en assurer".

Des rhums embouteillés au Panama

Baptisée Distelerias Unidas (Dusa), cette unité de production fabrique également d’autres spiritueux. La marque Diplomatico est née en 1988, en hommage à Don Juancho, un Vénézuélien fort connu au 19ème siècle pour avoir amélioré et promu les rhums de sa région mais aussi pour avoir constitué une impressionnante collection de rhums de toutes les Caraïbes. On le surnommait le Voyageur ou le Diplomate, d’où le nom Diplomatico.

Seul hic ! Le Venezuela n’est pas pour le moment un pays politiquement stable. Raison pour laquelle les propriétaires actuels – plusieurs familles locales – font embouteiller au Panama les rhums en partance pour les 65 pays où Diplomatico est commercialisé.

Une gamme de trois élixirs

"Nos rhums ont obtenu une AOC (DOC en espagnol, NDLR)", félicite Tito Cordero, maitre de chais chez Dusa depuis 1988. En France, les amateurs peuvent déjà déguster le "Reserva Exclusiva" commercialisé chez les cavistes et en hors-domicile, là où les bartender le transforment en cocktails Old fashion et autres Manhattan. La marque va bientôt proposer deux autres versions. Le Planas, du nom d’une vallée proche de la distillerie. Ce rhum est "décoloré" par une filtration sur un lit de charbon. Il titre à  47° et se distingue au nez par des notes de fruits secs, noix de coco et banane. Il sera vendu 34 euros chez les cavistes. Et puis, la rhumerie a créé Mantuano, déjà disponible chez les cavistes et qui sera proposé à la GD pour le printemps 2017. Issu d’une distillation de mélasse et de miel de canne à sucre, ce rhum assez rond (40°) est un assemblage de rhums dont certains ont vécu 8 ans en fûts. Son prix recommandé sera de 32 euros la bouteille de 70 cl.

A noter que la marque Diplomatico s’est récemment dotée d’un ambassadeur : Kevin, un jeune bartender qui a fait ses armes au Victoria 1836, bar parisien (16ème arrondissement) où a élu domicile la marque de whisky Chivas (Pernod Ricard).

Dugas, un spécialiste des marques pointues

C'est la société Dugas qui se charge de la commercialisation de ce rhum haut de gamme en France. Son portefeuille regorge de marques pointues de rhums aux origines encore peu connues en France : Pérou avec la marque Millonario, Guatemala avec Botran, Paraguay avec Fortin, pour ne citer que quelques exemples.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message