Le rôle clé des opérations beauté

|

À l’occasion de la conférence LSA dédiée au category management, le 26 mars 2015, Laurent Sorieul, directeur business development pour la division produits grand public de L’Oréal France, a souligné l’importance des opérations beauté.

« C’est un succès depuis plus de vingt ans. 8 à 10% des ventes annuelles en hygiène-beauté se font pendant ces périodes », rappelle-t-il. Ainsi, pendant les opérations beauté, les ventes peuvent être multipliées par trois pour les produits de toilette, et par huit pour le maquillage. « La part de marché d’une enseigne pendant son opération beauté augmente en moyenne de 30% », précise Laurent Sorieul. Et selon L’Oréal, celles dédiées à la beauté sont plus efficaces que celles non dédiées. « La beauté est présente dans tous les tracts. Toutefois, les incrémentaux pendant les opérations beauté sont en moyenne 50% supérieurs aux incrémentaux pendant les opérations classiques, explique Laurent Sorieul. Nous avons réalisé une étude sur des shampooings Elsève. Elle a démontré que, avec une promotion de 33% pendant l’opération beauté, les enseignes ont vendu deux fois plus de produits que hors opération avec une réduction de 50%. » Preuve pour le géant français des cosmétiques que les très fortes promotions ne font pas tout. « La réduction moyenne a explosé ces dernières années: elle est passée de 23% en 2006 à 38% en 2013. Nous commençons à atteindre les limites du système. L’opération beauté est une formidable opportunité de créer du business additionnel, mais aussi de la fidélisation à l’enseigne et du recrutement aux catégories. Les gagnants seront ceux qui feront de cette opération un élément de différenciation et d’image, adapté à leur positionnement d’enseigne », conclut Laurent Sorieul.

À suivre

Mercurochrome crée un pôle santé

Les laboratoires Mercurochrome viennent de revoir leur identité graphique. La mutation passe par le merchandising. La marque a décidé de rassembler ses produits techniques et ses références connectées dans un espace santé.

 

Un concept store Yves Rocher dédié au végétal

Premier point de vente physique d’Yves Rocher, le 43 du boulevard Haussmann à Paris est en plein renouveau. C’est ici que va ouvrir un nouveau concept store, qui se revendique comme un hymne au végétal. Il devrait reprendre quelques éléments du laboratoire botanique de la marque à Boulogne-Billancourt.

 

Marionnaud déploie son concept M5

L’enseigne est en train d’implanter son nouveau concept dans 80 parfumeries. Celui-ci se veut chaleureux et met l’accent sur l’expérience shopper.

Carrefour en campagne télévisée pour la beauté

En parallèle de son opération beauté du 17 au 30 mars 2015, le distributeur était présent en TV. La campagne était centrée sur son offre beauté. Fidèle à sa politique de communication «prix garanti le plus bas », Carrefour soutient que 200 produits de grandes marques sont moins chers dans ses magasins que chez ses concurrents. En se basant sur un relevé, du 9 au 21 février 2015, dans 80 Géant, 80 E.Leclerc et autant de Carrefour, sur 212 produits, l’enseigne déclare qu’E.Leclerc est plus cher de 5,1%, et Géant de 8,2%. Le film se conclut sur la nouvelle signature «J’optimisme »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2361

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message