Le rush a commencé sur les détecteurs de fumée

|

Les achats de détecteurs de fumée connaissent une accélération depuis la fin de l’année. Il était temps, puisqu’ils deviendront obligatoires le 8 mars.

Cinq ans après sa promulgation, la loi 2010-238 va entrer en vigueur. Et le 8 mars, tous les Français, en théorie, devront avoir équipé leur logement d’un détecteur avertisseur autonome de fumée (Daaf), qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire.

Dans les faits, on sera encore loin du compte, les consommateurs attendant souvent le dernier moment pour en acheter. Mais le taux d’équipement ne cesse de progresser, par le jeu du bouche- à-oreille, de la communication, et de la présence des produits en magasins. De janvier à octobre, les ventes ont progressé de près de 60% (certes sur une base de comparaison faible), et la tendance est à l’accélération sur les deux derniers mois de 2014.

Pour profiter de ce marché d’aubaine, marques et distributeurs ont installé leurs Daaf dans les rayons depuis plusieurs mois, et certaines chaînes craignent même, à mots couverts, une pénurie ponctuelle. Car, c’est bien connu, les Français s’y prennent souvent au dernier moment. « Le dernier trimestre 2014 a été le point de départ d’une nouvelle vague d’acquisitions. D’ailleurs, sur cette période, nous avons doublé nos prévisions de ventes », souligne Gaëlle Alloin, directrice marketing Europe de Kidde. Un importateur, interrogé il y a quelques jours, estimait qu’il aurait pu vendre « dix fois plus de Daaf » que son stock initial.

Les GSB sur le pied de guerre

Avec 32 millions de foyers à équiper, soit autant de boîtiers à vendre, la tâche est colossale. Les grandes surfaces de bricolage sont sur le pied de guerre, car c’est avant tout dans ce circuit que les Français (47% des sondés selon une étude BVA-Kidde) entendent acheter leur Daaf, loin devant les grandes surfaces spécialisées (17%) et les grandes surfaces alimentaires (8%).

Dans leurs prospectus ou en magasins, affichettes, stops-rayon et panneaux d’informations se sont multipliés depuis l’an dernier. L’espace consacré aux détecteurs s’est agrandi, et de nombreuses marques ont émergé, avec pour conséquence une baisse des prix. Le Daaf standard, vendu aux alentours de 15€, a vu apparaître des modèles sous les 10 €, le site de Leroy Merlin proposant même un premier prix à 4,90€, Castorama démarrant à 7,90€. Mais tout le monde en propose dans son assortiment, y compris les enseignes d’ameublement type Alinéa, Ikea ou Conforama.

Avec tous les dispositifs d’information et de merchandising mis en place, les leviers sont d’ores et déjà activés. Compte tenu de tous ces facteurs, Gaëlle Alloin table sur un taux d’équipement des foyers français « de 50% à fin mars ». Et, selon les fabricants, l’accélération progressive des ventes devrait se faire sentir jusqu’au mois de juin.

 Notre estimation, bien que subjective, table sur un taux d’équipement des foyers français de 50% à fin mars.

Gaëlle Alloin, directrice marketing Europe de Kidde

 

Effet d’aubaine ? 

« Un seul petit geste peut tout changer », sur fond de flammes rappelant l’incendie. La panoplie merchandising se déploie en magasins, sans oublier les inévitables promotions, encouragées par la bataille des prix due à l’arrivée de nouveaux intervenants.

 

Information multicanal

Insertion dans les catalogues, information sur le lieu de vente, affichage… Toutes les enseignes ont préparé le terrain pour rappeler l’échéance du 8 mars et déclencher l’acte d’achat.

 

16 M€ Les ventes en valeurde détecteurs de fumée

+ 58% La progression des ventes en unités vs même période 2013

Données chiffres de janvier à octobre 2014Source : GfK

 

1 million 

Le nombre de détecteurs vendus

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2352

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message