Marchés

Le scandale du mouton chez Spanghero choque l'interprofession de la viande

L'interprofession du bétail et de la viande (Interbev) s'est dite "choquée" d'apprendre que du mouton avait été retrouvé chez Spanghero et envisage de se porter partie civile dans le volet judicaire du scandale de la viande de cheval.

Interbev logo

"Je suis vraiment choqué d'apprendre" que 57 tonnes du mouton séparé mécaniquement ait été trouvé en France et cette nouvelle information "renforce la position de l'interprofession de se constituer partie civile", a déclaré le président d'Interbev, Dominique Langlois.

"Ces incidents mettent en cause des filières qui font bien leur travail et on ne peut pas continuer à vivre avec ces révélations", a-t-il ajouté.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter