Le site de Decathlon « planté » après le lancement d’une paire de baskets vintage

|

Bis repetita chez Decathlon. L’enseigne mettait en ligne une paire de sneakers vintage en ce mercredi 4 mars 2020. Las, comme l’année dernière avec la réédition d’un jogging des années 1980, son site a aussitôt planté. Victime du succès ou d’un buzz marketing bien orchestré ?  

Decathlon victime de son succès avec ses baskets Revival?
Decathlon victime de son succès avec ses baskets Revival?

Decathlon (encore une fois) victime de son succès ? L’enseigne de sport, après un savant teasing sur les réseaux sociaux, a mis en vente, en ce mercredi 4 mars, sa paire de chaussures Revival Jog, inspirée des années 1990. Las, sitôt le signal du « C’est en ligne » envoyé, le site de Decathlon a… planté.

Les cliqueurs fous, prêts à débourser les 90 euros nécessaires pour s’offrir un « Retour vers le futur », ont eu la désagréable surprise de tomber sur ce message laconique : « Notre site est momentanément indisponible, nous en sommes désolés ». En s’armant de patience et à force de moult « F5 », on parvenait toutefois à atteindre le Graal : la page d’accueil, la vraie, pour s’offrir cette paire de running à la semelle rouge-orangée.

Le précédent du jogging

Evidemment, les réactions, sur les réseaux sociaux, ont tout de suite fusé, amusées ou agacées, suivant les cas. Un épisode qui rappelle un furieux précédent : en février 2019, déjà, l’enseigne Decathlon avait été confrontée à un « plantage » similaire, suite au lancement d’un autre article vintage, un jogging siglé Decathlon, droit venu des années 1980.

A l’époque, le site était resté hors-service plus de deux heures, et l’enseigne avait alors avancé, comme explication, un trafic « trois fois supérieur au pic historique du site ». Toute la presse avait relayé l’information. Et le jogging en question s’était arraché en quelques heures, avant d’être revendu jusqu’à quatre fois plus cher dans les heures qui suivirent. A la clé, un buzz fantastique pour l’enseigne.

Fort de ce précédent, de quoi, aujourd’hui, légitimement se poser quelques questions. Chez Decathlon, soit on est les as du marketing, soit on ne sait pas bien gérer les capacités de ses serveurs. La deuxième solution paraît assez improbable…

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations