Le smartphone, inépuisable filondu mobile

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

ENQUÊTE Démocratisation, écrans plus grands, 4G… Les recettesdu succès en téléphonie changent, mais le résultat est toujours le même : le smartphone n’en finit plus de croître.

Avec le XPeria Z2,Sony a signéson grand retoursur le marché du smartphone en plein boum. En effet, plusde deux téléphones vendus sur troisen France en 2013sont des smartphones.
Avec le XPeria Z2,Sony a signéson grand retoursur le marché du smartphone en plein boum. En effet, plusde deux téléphones vendus sur troisen France en 2013sont des smartphones.© DR

Le téléphone mobile aurait tendance à être le bon élève agaçant du high-tech. Alors que ses camarades se traînent au fond de la classe, lui enchaîne les 20/20. Car, après un millésime 2012 qui a vu les ventes de téléphones mobiles reculer en France de 6% ­– mais avec une forte croissance en valeur –, 2013 a renoué avec les fastes des années antérieures. Avec 23,6 millions de terminaux vendus, le marché de la téléphonie a brillé comme jamais. Il s’agit surtout d’une croissance de la valeur, puisque le chiffre d’affaires du secteur a bondi de 22,9%, à 3,5 milliards d’euros.

Des excellents résultats donc à mettre au crédit des smartphones. Avec 15,8 millions d’unités, il s’en est écoulé près de 2,5 millions de plus que l’année précédente. Et le filon n’est pas près de se tarir. Plus de deux téléphones vendus sur trois en France sont désormais des smartphones. À ce rythme-là, il englobera l’ensemble du marché de la téléphonie mobile d’ici à deux ans.

Des prix accessibles

Car le smartphone est en train de se démocratiser. Il est loin le temps où l’offre se limitait à l’iPhone, à plus de 600 €. L’entrée de gamme se développe naturellement, puisque près de un smartphone sur cinq aura été commercialisé en dessous des 150 € en 2013. Une démocratisation à mettre au crédit d’Android. L’OS de Google, présent chez l’ensemble des fabricants (excepté chez Apple et Blackberry), couvre un prisme très large, qui va des entrées de gamme du fabricant franco-chinois Wiko, à moins de 100 €, au très haut de gamme Samsung, à plus de 700 €.

Côté technologie, à l’instar de la télévision, la course aux pouces continue sur la téléphonie. Le phénomène des phablettes – entre le smartphone et la tablette – permet au smartphone d’afficher une taille moyenne de 4 pouces, soit un écran 10% plus grand qu’en 2012. L’appareil affiche donc son ambition de rester l’écran le plus connecté du foyer, misant sur le duo grande taille/4G. Cette dernière, fortement poussée en 2013 par les opérateurs, devrait permettre de renouveler le parc cette année. Avec un objectif de 20 millions de smartphones écoulés, l’appareil deviendrait alors le produit high-tech le plus vendu, et de loin, sur le marché français. 

Les tendances

  • La démocratisation du smartphone, qui représente les deux tiers des ventes de mobiles.
  • Les téléphones « nus » (sans subvention opérateur) réalisentun quart des ventes.
  • Des écrans de plus en plus grands, avec une taille moyenne de téléphones qui a dépasséles 4 pouces en 2013.

La distribution concurrentielle en profite

Part de marché en valeur, en%, par circuit de distribution en 2013, et évolution, en points, versus 2012 Source : GfK

La distribution concurrentielle bénéficie de la demande croissante des téléphones « nus » (sans subvention opérateur),qui représentent 25% des ventes.

En chiffres

3,5 Mrds €

Le chiffre d’affaires des téléphones en France en 2013, à + 22,9% en valeur versus 2012,à 23,6 millions d’unités vendues (dont 15,8 millions de smartphones, à + 17%)

Source : GfK

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSNA2014

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA