Le smartphone, puissante locomotive des objets conne ctés

|

Le World Mobile Congress, la grand-messe du mobile qui s’est tenue du 2 au 5 mars à Barcelone, a confirmé l’engouement pour les produits connectés pour tous types d’usage.

Le World Mobile Congress de Barcelone est-il en train de devenir le grand rendez-vous mondial de l’industrie high-tech ? S’il n’est, pour l’heure, pas comparable au CES de Las Vegas, il ne cesse année après année de s’ouvrir à de nouveaux acteurs et marchés. Cette année, outre les téléphones mobiles, on pouvait y voir des montres, des bracelets, des caméras d’action et même des meubles Ikea. Le point commun de tous ces objets ? Le smartphone. Ce dernier est devenu si présent dans la vie des gens (il s’en est vendu plus de 1,2 milliard dans le monde en 2014) qu’il génère un écosystème complet de produits connectés en tout genre, comme les smartwatches, les bracelets de fitness et même les meubles de recharge de smartphone sans fil chez Ikea.

Des objets connectés qui, selon l’Idate, devraient s’écouler à pas moins de 80 milliards d’exemplaires dans le monde d’ici à 2020 et qui intéressent de plus en plus de secteurs : de la grande consommation à la santé, en passant par les compagnies d’assurances désireuses de personnaliser leurs contrats en collectant les données des différents capteurs (voiture, maison…). Une profusion qui ferait presque passer au second plan l’actualité du smartphone. Car, là, se joue une bataille commerciale sans précédent entre un Apple surpuissant, qui s’accapare plus de 80% des marges bénéficiaires du secteur, des chinois qui, tel Xiaomi, se montrent de plus en plus menaçants, et un leader, Samsung, pris en étau, qui était attendu au tournant. Le coréen était au centre de toutes les attentions à Barcelone. Et même si son smartphone, le Galaxy S6, manque un peu d’audace, il a réussi à convaincre les spécialistes du secteur. Le grand public découvrira la bête le 10 avril. 

Ce qui a aussi fait le buzz

Le smartphone « Lego » 

Bientôt un smartphone à monter soi-même? Annoncé il y a un an, le «projet Ara » de téléphone modulaire a été dévoilé cette année par la société américaine Yezz. Soutenu par le français Avenir Telecom, ce téléphone consiste en une plaque d’aluminium sur laquelle peuvent venir se greffer une dizaine d’éléments (puces NFC, capteurs photos, écran…). Google a annoncé qu’il encourageait le projet pour un lancement attendu en France en 2016.

Un capteur rétinien chez ZTE 

Le fabricant chinois ZTE est en pointe sur la sécurité. Son smartphone Grand S3, révélé à Barcelone, disposera en effet de la fonction Eye Verify, soit un système de reconnaissance de l’iris de l’œil via la caméra frontale pour le déverrouiller ou accéder à des paiements sécurisés. Il sera d’abord vendu en Chine aux alentours de 400 €.

La « GoPro » chinoise à 64 dollars

Après une percée tonitruante sur le marché du smartphone(56 millions écoulés en 2014), le chinois Xiaomi dévoile ses ambitions tous azimuts dans le high-tech. La marque a affichéune action cam concurrente des fameuses GoPro, baptiséeYi Action, qui risque de faire du tort à l’américain. Dotéed’un capteur Sony de 16 Mp, elle pourra enregistrer en Full HDet sera étanche jusqu’à 40 mètres. Le tout pour… 64 dollars,soit deux fois moins cher que la GoPro Hero…

La smartwatch La moins chère du marché 

Exposée sur le stand d’Alcatel (propriété du géant chinois TCL), la montre connectée OneTouch pourrait aussi faire très mal. Outre son design réussi et sa compatibilité Android et iOS (le système d’Apple), elle sera vendue 129 €. Soit deux fois moins que la principale concurrente, la Watch R de LG.

Du wi-fi dans La voiture 

Un objet connecté qui pourrait s’avérer utile sur le stand du chinois Huawei. Baptisé CarFi, il s’agit d’un hotspot wi-fi personnel pour voiture. Doté d’une carte Sim (il faudra donc payer un abonnement), on le branche sur l’allume-cigare et l’appareil convertit la 4G ou la 3G en wi-fi afin de permettre d’y connecter tablettes et ordinateurs. Les enfants (et donc aussi les parents) apprécieront lors des longs trajets.

Des meubles Ikea pour recharger son téléphone

Ikea star du salon du mobile? Le suédois a proposé une petite gamme de meubles (tables de chevet, lampes et bureaux) équipés de chargeurs sans fil pour portable au standard Qi. Cette technologie, qui équipe environ 80 smartphones, permet de charger la batterie de son mobile par induction électromagnétique en le posant à une distance maximale de 4 cm du support Qi.

 

La guerre du paiement par mobile 

C’est le grand enjeu du moment. Après l’Apple Pay, Samsung a dévoilé son Samsung Pay, compatible avec 90% des terminaux aux États-Unis via une transmission magnétique sécurisée. Pour l’Europe, Samsung s’appuiera sur le NFC et des accords avec Visa et Mastercard pour dématérialiser les cartes. PayPal, qui avait tenté de faire cavalier seul, a annoncé que son PayPal Here utiliserait désormais le NFC.

 

Google bientôt opérateur mobile

Déjà présent dans le logiciel, avec Android, et le matériel, avec les smartphones Nexus, Google sera aussi désormais d’un bout à l’autre de la chaîne en proposant prochainement des forfaits. L’américain va, en effet, lancer dans les prochains mois aux États-Unis un service d’opérateur virtuel qu’il annonce novateur, en mixant réseau mobile et wi-fi. À suivre.

 

  • 1,24 Mrd Le nombre de smartphones vendus dans le monde en 2014, soit un bond de 28%

Source : Gartner

  • 51 M Le nombre de montres et bracelets connectés qui devraient se vendre en 2015

Source : GfK

Le Galaxy S6, star du salon

Les plus

  • Design premium Place au verre et au métal. Le tout dans à peine 6,8 mm d’épaisseur.
  • Écran superbe Encore plus de détails avec sa résolution de 2 560 x 1 440 pixels.
  • Appareil photo au top Une résolution de 16 Mpx (5 Mpx pour le capteur en façade) et un stabilisateur optique.
  • Recharge sans fil Le Galaxy S6 pourra être rechargé par induction, en dix minutes pour quatre heures d’utilisation.

Les moins

  • Plus d’amélioration possible Fini la batterie amovible et la possibilité d’augmenter le stockage avec des cartes SD.
  • Un air de famille avec l’iPhone Que ce soit le design ou les fonctionnalités, Samsung peine à se détacher d’Apple.
  • Un S6 Edge très cher Le modèle Edge avec l’écran incurvé (vraie innovation Samsung) sera vendu entre 849 et 1 049 €.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2357

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message