Le smartphone sourit enfin à Sony

|

D'un Z qui veut dire XPeria Z ! Voilà comment Sony a signé son grand retour sur le marché du mobile. Ce n'est pas que le japonais était parti, c'est plutôt que les consommateurs préféraient depuis quelques années aller voir ailleurs. Ainsi, Sony est enfin redevenu un poids lourd du mobile. Sa méthode ? Attaquer le marché par le haut. D'où le XPeria Z, smartphone haut de gamme au design élégant et à l'écran qui emprunte les technologies des téléviseurs Bravia de la marque. Lancé il y a quelques mois sur le marché français, le XPeria Z a été plébiscité par les opérateurs - voyant là l'opportunité d'un alternative crédible au « duopole » Samsung/Apple) qui l'ont tous proposé en packs. 

« Depuis sa sortie, nous sommes passés de 15,5% de part de marché sur le segment des smartphones haut de gamme à 29,2% à fin mai », confie David Mignot, directeur général de la division mobile de Sony. Sur l'ensemble du marché mobile, Sony flirte désormais avec les 10% de part de marché (données à fin avril), contre 7% à fin 2012, avec l'objectif d'atteindre les 15% fin 2013. Pour ce faire, le japonais va s'attaquer au très porteur segment des smartphones à très grand écran. Le sien faisant 6,4 pouces, son XPeria Z Ultra sera le plus grand smartphone full HD du marché, pour un tarif nu de 729 €. Le prix de la reconquête.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2283

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message