Le sourcing ingrédients et matières premières bio

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

PUBLI-RÉDACTIONNEL Dans un marché où le sourcing est un facteur clé de succès, Natexpo inaugure cette année un pôle entièrement dédié aux ingrédients et matières premières bio.

Sourcing bio
Sourcing bio© Faust Favart

Inédit à NATEXPO : le sourcing ingrédients et matières premières bio

Pour la première fois de son histoire, NATEXPO accueille un pôle 100% dédié aux ingrédients et matières premières bio au sein de son espace d’exposition. Les professionnels français et internationaux auront ainsi l’opportunité de découvrir tous les aspects de la filière bio et ses potentialités, que ce soit en matière de produits diététiques, compléments alimentaires, ou écologiques. Ce nouvel espace présentera toute l’actualité liée à l’approvisionnement bio, ses innovations, ses nouvelles tendances. Dans ce domaine, les fournisseurs constituent, en effet, bien souvent les moteurs du dynamisme de la filière bio et rendent possibles les innovations de demain.

De nombreux acteurs du secteur annoncés

De nombreuses entreprises majeures du secteur ont annoncé leur participation au nouveau pôle « Ingrédients et Matières Premières » de NATEXPO 2017. Les visiteurs pourront y rencontrer des sociétés généralistes comme Esenco, Worlée France ou Seah International, fournisseurs d’ingrédients bio certifiés, ou des acteurs majeurs du secteur alimentaire bio, à l’image d’Agribio Union, Bio Ingrédients ou Keramis. Des offres plus spécifiques seront également représentées : les produits de la ruche avec les marques italiennes B. Natural et Conapi, les plantes aromatiques et médicinales avec Cailleau Herboristerie et Les Herbes du Grand Ouest, les extraits végétaux avec Vidya Europe, ou les arômes et huiles essentielles avec Aromatica et Diffusions Aromatiques.

Le 1er Forum des Ingrédients Biologiques : des témoignages concrets sur les innovations

Pour faire le point sur les problématiques d’innovation bio, NATEXPO propose, en partenariat avec Ingrébio, le 1er « Forum des Ingrédients Biologiques ». Chaque jour durant le salon, 7 à 8 rencontres seront organisées autour d’experts et de fournisseurs qui apporteront leurs témoignages sur des cas concrets. De nombreux thèmes seront abordés : substituts aux protéines carnées avec le vegan, traçabilité des produits avec les stratégies d’achats sécurisés, sourcing responsable et commerce équitable, évolution des certifications et de la communication BtoC, etc. On y retrouvera notamment Phytolia (association de promotion de la filière des plantes de santé, beauté et de bien-être) sur les compléments alimentaires et la cosmétique et l’entreprise Labiocrac sur la valorisation des co-produits.

Ingrédients et matières premières bio : sources d’innovation et de développement

Les fournisseurs d’ingrédients et de matières premières bio collaborent en permanence avec les transformateurs bio pour répondre aux nouvelles tendances du marché. À l’image de la vague du « sans gluten » et aujourd’hui des produits vegans, les attentes des consommateurs évoluent rapidement et les acteurs de la filière bio doivent être en mesure de proposer des ingrédients et matières premières adaptés et différenciants.

Les fournisseurs proposent ainsi des alternatives aux céréales à gluten avec des variétés anciennes comme le sarrasin, l’avoine, le millet... ou des matières premières plus exotiques comme le teff ou le souchet. Avec ces ingrédients, les fabricants ont l’opportunité de composer des recettes « sans gluten » pour développer leur offre.

Les ingrédients et matières premières jouent également un rôle primordial dans le développement des nouvelles offres adaptées au développement du « veganisme » ou du « flexitarisme ». En effet, les produits simili-carnés ont aujourd’hui la cote et les fournisseurs proposent des légumineuses et des céréales qui répondent aux critères de formulation « proche de la viande » en termes de teneur protéique et de caractéristiques organoleptiques.

Les fournisseurs sont aussi au cœur du développement des boissons végétales, dont le nombre de références est en constante augmentation. En effet, le soja ne domine plus le marché et, désormais, les boissons à base de riz ou d’amande sont très bien représentées. Beaucoup d’autres boissons d’origine végétale arrivent également en rayon, en alternative au lait d’origine animale : avoine, épeautre, quinoa, noisette, etc.

Aux avant-postes de l’innovation dans la filière bio, les fournisseurs mettent tout en œuvre pour détecter les nouvelles attentes sociétales et fournir des produits adaptés aux besoins des transformateurs bio.

 

Ce contenu vous est proposé par Natexpo

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA