Le Sud méditerranéen séduit les enseignes françaises

|

En 2012, un Hyper U va sortir de terre en Tunisie, complétant la panoplie, importante, des enseignes françaises dans le monde arabe, avec une préférence pour le Maroc et la Tunisie. Mais se faire une place au soleil de ces pays n'est pas si aisé.

L215703001_1Z.jpg

La Tunisie devant, les autres derrière. Cela tombe bien, c'est justement en Tunisie que Système U, via l'implantation d'un Hyper U à Sousse, va faire son entrée dans le monde arabe, en 2012. Le panel des enseignes françaises sera alors quasi complet avec la présence, par ordre d'entrée en scène, de Monoprix, de Carrefour et de Géant. Mais, d'une manière générale, c'est bien l'ensemble du Maghreb et du Proche-Orient qui attire.

« Les meilleures opportunités de croissance se trouvent aujourd'hui dans cette région », affirme le cabinet AT Kearney, dans une étude parue en mai sur les pays d'avenir pour le commerce. Dans le classement établi à cette occasion, Tunisie, Égypte et Maroc progressent tous trois, pointant respectivement aux 11e, 13e et 15e places : loin derrière la Chine, peut-être, mais devant la Malaisie ou la Turquie. Seule l'Algérie, du fait d'une politique restrictive en matière d'investissements étrangers, passe à côté du mouvement. « La grande distribution y représente moins de 2 % du marché global des PGC, avec un seul point de vente digne de cette appellation, témoigne Hassen Zargouni, directeur général de Sigma Conseil, bureau d'études implanté en Afrique du Nord. La part de marché de la grande distribution avoisine 10 % au Maroc, et 18 % en Tunisie, pays le plus structuré. »

 

De très bonnes perspectives 

On peut s'interroger sur l'intérêt de chercher à s'implanter dans cette zone. Territoire en friche, donc à conquérir, argumenteront certains. Certes, mais au prix de quels efforts pour bousculer les rapports de forces nettement en faveur du circuit traditionnel, petites épiceries et souks ? Cependant, les perspectives sont très bonnes. « En Tunisie, comme au Maroc, les parts de marché vont doubler dans les dix ans, pour atteindre 40 % et 20 % », estime Hassen Zargouni. En mutation, ces deux pays voient se développer une classe moyenne, urbaine, et prête à s'engager dans de nouveaux modes de consommation. « La Tunisie est un cran au-dessus, explique Pascal Armoudom, directeur chez AT Kearney. La part de la population urbaine y est de 65 %, 10 points de plus qu'au Maroc. Les dépenses par habitant y sont 25 % supérieures, toujours par rapport au Maroc et, dernier élément important pour la grande distribution, on y compte 71 voitures pour 1 000 habitants, contre 53 au Maroc et 30 en Égypte. » On comprend mieux l'empressement à s'y installer. « Il y a encore de la place pour de grands hypers de 9 000 à 12 000 m2 dans le grand Tunis, et pour une dizaine d'autres, autour de 5 000 m2, dans les autres grandes villes », témoigne l'expert de Sigma Conseil.

 

Une concurrence déjà rude 

Mais les enseignes françaises feraient bien de ne pas y voir un Eldorado facile. « Si les liens avec la France sont encore étroits, la langue arabe s'étend, et les médias français sont de plus en plus désertés par les Tunisiens, assure Hassen Zargouni. Si Carrefour, arrivé en 2001, était connu, et si Géant, implanté en 2005, disait vaguement quelque chose à certains, Système U va être confronté à un problème de notoriété, et devra dépenser beaucoup pour se faire connaître. » Quant au Maroc, la difficulté réside dans l'ancrage de groupes nationaux. « Marjane, 20 magasins en 2009, et Acima, une trentaine, se partagent 60 % du commerce organisé », insiste Pascal Armoudom. Sans compter Metro ou le discounter turc Bim, qui sont loin de faire de la figuration. La concurrence est donc déjà rude, et le sera de plus en plus.

Pourquoi ils y vont

- Un développement économique fort.

- Une classe moyenne, cliente type de la grande distribution, en devenir.

- Une part de marché encore faible, amenée à doubler dans les années à venir.

- Une course de vitesse pour s'installer dans le coeur (et les habitudes) des clients.

 

Le Maroc attise les convoitises

Carrefour, entré dans le pays via un partenariat avec Label'Vie, en 2009, n'a pas perdu de temps : 2 hypers Carrefour sont sortis de terre depuis, et 4 autres sont attendus pour 2011. D'ailleurs, l'année prochaine devrait être riche en ouvertures, avec les arrivées des Galeries Lafayette, de la Fnac et peut-être de Conforama.

 

L'algérie en retrait

En chute de 10 places dans le classement des pays d'avenir pour la distribution établi par AT Kearney, l'Algérie (21e place) pâtit d'une politique restrictive pour les investissements étrangers. Carrefour est sorti en février 2009, après trois ans de présence à peine.

En Egypte, carrefour étend sa toile

À la bagarre avec Metro, qui vise une quinzaine d'unités sous enseigne Makro, et avec Spinneys, Carrefour, implanté depuis 2002, va ouvrir un nouvel hyper en 2012, sur plus de 12 000 m2, au Caire.

- 6 CARREFOUR (4 HYPERS, 2 CARREFOUR EXPRESS)

La Tunisie comme tête de pont

Le coup d'envoi, donné par Monoprix, date de 1933, mais via des liens très distendus par rapport au développement de l'enseigne en France. Le renouveau date de 2009, avec un partenariat conclu pour de meilleures synergies entre Monoprix et son partenaire Mabrouk. Carrefour est arrivé en 2001, et s'est développé très vite : 45 points de vente à date. Géant, installé depuis 2005, a ouvert la voie d'une implantation « moderne », et sera bientôt rejoint par un Hyper U, en 2012.

- 71 MONOPRIX

- 45 MAGASINS CARREFOUR (1 HYPER, 26 CHAMPION, 17 CARREFOUR MARKET, 1 CARREFOUR EXPRESS)

- 1 GÉANT

Le moyen-orient future terre promise?

Monoprix vient de s'implanter en Syrie, à Damas en septembre, et à Alep ces jours-ci, après avoir signé des accords avec le groupe Admic. Une extension en Jordanie pourrait être ensuite prévue. Carrefour est présent en Jordanie depuis 2007 et en Syrie depuis 2009.

- SYRIE 2 MONOPRIX, 1 HYPER CARREFOUR

- JORDANIE 3 CARREFOUR (1 HYPER, 2 SUPERMARCHÉS)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2157

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message