Le supermarché Frais d'ici, un modèle économique "encore à valider"

|

Comment se porte Frais d’ici, le nouveau supermarché spécialisé dans les produits frais du groupe In Vivo ? Un peu plus d’un mois après l’ouverture, voici les premières réactions des dirigeants de la coopérative.

Le magasin Frais d'ici, situé dans la banlieue toulousaine, pourrait atteindre un chiffre d'affaires de 3,2 millions d'euros d'ici octobre 2015.
Le magasin Frais d'ici, situé dans la banlieue toulousaine, pourrait atteindre un chiffre d'affaires de 3,2 millions d'euros d'ici octobre 2015.

Frais d’ici, le nouveau supermarché de InVivo implanté dans la banlieue toulousaine, a ouvert ses portes au mois d’octobre. Sa spécificité : proposer, avant tout, des produits frais avec un sourcing de préférence local… d’où son nom.

Ce magasin-test fonctionne certes, mais pas encore assez les dirigeants d’In Vivo. Actuellement, le point de vente pourrait tabler sur un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’euros d’ici octobre 2015, soit un an tout juste après son ouverture. Les prévisions initiales avoisinaient plutôt les 4 millions d’euros… En cause notamment, une zone très concurrentielle. Frais d’ici est en effet tout près d’un Grand Frais, en plus d’un Carrefour et de son drive !

La bataille de l'emplacement

"Le modèle économique doit donc encore être validé, on apprend le métier de la distribution alimentaire…", explique Thierry Blandinières, directeur général chez InVivo. Le prochain magasin-test ouvrira ses portes à Dijon (21) en 2015. Situé près d’un axe routier très fréquenté, celui-ci devrait jouir a priori d’une implantation géographique plus favorable. Les autres Frais d’ici qui sortiront de terre devraient se situer près de Bordeaux (33),  en Bretagne et dans le Nord de la France. "A chaque fois, on mène la bataille pour obtenir un bon emplacement". Pas simple…

(Re)découvrez toutes les photos du 1er Magasin Frais d'ici à Toulouse

 

 

2 commentaires

ToulouseSud

26/12/2014 16h15 - ToulouseSud

ça pour apprendre, ils essayent! On les voit tous les jours chez Grand Frais pour prendre des photos et essayer ... Ils ont bcp d'argent de leurs producteurs à dépenser !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

GF

17/12/2014 18h52 - GF

ça c'est sur qu'ils apprennent encore le métier ... on les voit tous les matins en train d'essayer de piquer des idées chez leurs concurrents !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres