Le sur-mesure à l'assaut du web

Personnaliser un vêtement ou se faire tailler un costume sur mesure devient courant sur le Net. Même si des progrès techniques sont encore attendus.

«Emplettes vestimentaires riment avec "corvée" pour 20 % des hommes », constate Denis Fabre, directeur et fondateur de Customtailors.fr. Une donnée qui l'a incité à leur proposer d'acheter des vêtements personnalisés ou sur mesure, sans se déplacer. « Avec un support comme internet, on peut réaliser un produit dédié et éviter les problèmes de stocks et de soldes inhérents aux productions en série. Cela nous permet de monter en gamme, en services et c'est plus rentable », explique-t-il. Plus rentable et moins cher pour le client. Par exemple, pour un costume sur mesure, il faut compter de 2 600 à 5 800 F (396,37 à 884,20 EUR). Et de 209 à 1 100 F (31,86 à 167,69 EUR), pour une chemise. Le vêtement est fabriqué en dix jours, spécialement à l'attention de son destinataire, selon des critères, qu'il a pré-établis, grâce à quelques clics de souris .

Des milliers de choix

Les tailleurs les plus connus du Net sont des fabricants de chemises comme Alain-Gauthier et Valmary en France. Ce dernier, ainsi que le site Customtailors.fr qui existe uniquement sur le Net, proposent, en outre, divers accessoires et sous-vêtements avec le choix des tailles et des coloris. Or, avant la bataille du service, c'est sur le terrain de la personnalisation du produit que s'affrontent les tailleurs du Net. Sur Valmary.com, on a ainsi le choix entre 500 000 combinaisons. Un logiciel reçoit les options choisies et les mensurations précises que les clients saisissent sur le site. Celui-ci les conserve sur une base de données qui permet de réaliser un patron spécifique à chaque client. Lequel sera ensuite transféré à un système de coupe assistée par ordinateur. Le reste des opérations, assemblage et finition, est réalisé à la main. Comme l'explique Valmary sur son site, c'est grâce à cette technologie que l'on peut, désormais, s'offrir des chemises sur mesure, dans un court délai et à un prix compétitif.

Même souci de personnalisation chez Af-cuirs.com, spécialisé dans les vêtements étanches en cuir pour motocyclistes. Elle passe, cette fois, par les poches, les fermetures, la possibilité de placer des bandes réfléchissantes de sécurité, écussons ou inscriptions. Vetements-dh.com propose, une large sélection de robes de mariées, robes de cérémonies, costumes, avec la possibilité de recevoir sa commande au bout d'un mois. Enfin, même Nike adopte cette démarche. Le système repose sur le choix des couleurs, du logo et la possibilité d'apposer un mot de huit lettres à l'arrière de la chaussure Cette offre se cantonne aux États-Unis.

De gros investissements

Pour le moment le look de ces sites ne crève pas l'écran. Au mieux, chez Valmary et Alain-Gauthier, peut-on voir une chemise dessinée se modifier au gré des options que l'on choisit. Pour ce qui est du contenu, Valmary joue la carte de l'information en décrivant notamment les différentes étapes de conception de la chemise ou en donnant des conseils sur son entretien. Customtailors.fr essaie de rendre son site vivant avec des promotions, la possibilité d'être appelé par un conseiller par téléphone ou encore d'être alerté, par mail, des nouveautés. Mais son meilleur atout, c'est la possibilité de fixer un rendez-vous, via e-mail, pour qu'un spécialiste prenne vos mensurations à domicile.

Pour tenir, face à la concurrence mondiale, Denis Fabre envisage de gros investissements. Ce dernier est enthousiaste : « En 1998, la première année, nous avons réalisé 44 factures. L'année suivante, le double et nous étions à 106 factures au 30 juin. Avec cette croissance, je compte sur 300 facturations pour l'exercice 2000, soit un chiffre d'affaires de 2 millions de F (0,3 million d'EUR) pour les douze mois à venir. »
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1691

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous