Le Synafap s'insurge contre la TVA à 7%

Le Syndicat des fabricants de produits traiteur frais (Synafap) fustige le projet de loi approuvé par la commission des finances de l'Assemblée nationale qui propose d'augmenter la TVA, actuellement à 5,5%, à 7%, pour s'aligner sur les taxes appliquées à la restauration. En ligne de mire : les salades et les sandwichs en GMS. Pour le Synafap, cette mesure provoquerait une « injustice sociale » en visant les Français « à moindre pouvoir d'achat : étudiants, travailleurs, et toute personne recherchant, pour des raisons financières, de contraintes de vie ou de praticité, les produits permettant de faire un repas à moindre coût ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2207

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous